/weekend
Navigation

L’indie-folk de José González

Jose Gonzalez
Photo courtoisie Jose Gonzalez

Coup d'oeil sur cet article

Musicien suédois d’origine argentine, José González s’amène à Montréal en fin de semaine pour un concert à guichets fermés au Monument-National. Qui est cet artiste de 39 ans qui s’est bâti une impressionnante base d’admirateurs au fil d’une quinzaine d’années de carrière ? Voici quelques faits à savoir sur lui.

Malgré ce que son nom laisse croire, José González n’est pas né en Espagne ou en Amérique du Sud. Le chanteur a vu le jour en 1978 à Gothenburg, en Suède. Ses parents avaient quitté l’Argentine deux ans plus tôt en raison de la guerre.

C’est en 2003 que González sortait son premier album solo, Veneer, porté par l’indie-folk et la guitare classique. Trois ans plus tard, le musicien était invité à collaborer sur l’album du duo britannique Zero 7, The Garden. Le disque comprenait aussi comme invitée vocale une certaine Sia Furler.

José González a rejoint un plus large public en 2013, en participant à la trame sonore du film de Ben Stiller The Secret Life of Walter Mitty. Son concert samedi à Montréal sera le deuxième de sa carrière dans la métropole, après sa visite au Théâtre Corona, en 2015.


José González sera en spectacle le samedi 10 février, au Monument-National. Le spectacle affiche complet.