/news/politics
Navigation

Le ministre Barrette affirme que sa réforme «est terminée»

GEN
Photo MARTIN ALARIE

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre Gaétan Barrette a annoncé que sa réforme du système de la santé était «terminée» lors d’un point de presse tenu dimanche après-midi où il était venu faire part de nouveaux investissements de 8,6 millions $ pour améliorer l’accessibilité des services.

À huit mois des élections, M. Barrette a pris tout le monde par surprise pendant la période de questions en assurant qu’il n’y aurait plus de modification majeure au système.

«Pour ce qui est du terme réforme, tout ce qu’il y avait à mettre en place en termes de changements législatifs ou réglementaires a été fait. Il n’y a rien d’autre devant nous, sauf un peaufinement, une consolidation de ce qui a été mis en place.»

Alors que la Coalition avenir Québec arrive en tête dans les sondages, les libéraux se disent prêts à tourner la page sur l’un des dossiers les plus contestés du gouvernement Couillard.

Il ne reste que des ajustements à apporter, selon Gaétan Barrette. «Non seulement jusqu’à l’élection, mais jusqu’à un prochain mandat, où nous serons majoritaires», a-t-il prédit.

Explicitant sa notion de «peaufinement», le ministre de la Santé a donné en exemple un dossier qui lui tient à cœur: «Je vais vous en nommer un qui est très important pour moi, même le plus important d’entre tous, qui est la situation des infirmières. C’est l’enjeu des ratios. Alors, ça, c’est un enjeu qui est majeur. Ce n’est pas une réforme.»

Lancée en 2014 lors de l’arrivée au pouvoir des libéraux, la réforme Barrette a été perçue de manière négative par la plupart des citoyens et de nombreux professionnels de la santé.

«Sa réforme, c’est un échec. Non seulement il a échoué sa réforme, mais il a détérioré le système par rapport à ce qu’il était, a soutenu Diane Lamarre, porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé. En termes d’accessibilité, il n’a pas fait ce qu’il a promis. Il n’a rien fait depuis deux ans», a-t-elle ajouté en entrevue à TVA Nouvelles.