/news/health
Navigation

La FIQ veut un engagement des oppositions

Coup d'oeil sur cet article

Le principal syndicat des infirmières du Québec rencontrera les partis d’opposition mercredi afin d’obtenir un engagement de leur part sur les ratios d’infirmières par patients.

La question des ratios est au cœur des revendications de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) dans le dossier de l’épuisement des infirmières qui fait la manchette depuis deux semaines.

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a démontré de l’ouverture sur cet enjeu après une rencontre avec la FIQ la semaine dernière. Mais le syndicat veut s’assurer de la pérennité de la mesure, au-delà des prochaines élections provinciales.

« On ne connaît pas le résultat de la prochaine élection, alors on veut que l’ensemble des partis politiques se prononce en faveur des ratios », affirme une source à la FIQ.

Embauches

Le syndicat estime que l’imposition de quotas entraînera probablement l’embauche de personnel, mais pas nécessairement d’infirmières. Il pourrait s’agir plutôt d’infirmières auxiliaires ou de préposés aux bénéficiaires, fait-on valoir.