/finance/pme
Navigation

Mettre le Québec «sur la map» de la mode

Une soixantaine de firmes d’ici participent à une importante foire commerciale du secteur à Las Vegas

Jean-Philippe Robert
Photo Chantal Poirier Jean-Philippe Robert, président de l’entreprise spécialisée en confection de manteaux de duvet Quartz Co., en sera à sa deuxième participation à l’événement Magic.

Coup d'oeil sur cet article

Le Québec et son secteur de la mode entendent mettre le paquet pour séduire les grands de l’industrie cette semaine, avec une participation sans précédent à la plus importante foire commerciale de mode en Amérique du Nord, Magic.

Tous les mois de février et d’août, l’industrie du détail a rendez-vous à Las Vegas pour Magic, le marché de la mode le plus important des États-Unis. Les dernières nouveautés en matière de vêtements, de chaussures, d’accessoires et de fabrication sont présentées à des acheteurs potentiels, petits ou grands détaillants.

On y retrouve vraiment de tout, des marques de luxe les plus exclusives aux dernières tendances en matière de fast fashion. Près de 4000 marques et plus de 60 000 personnes y participent.

Faire du bruit

Et cette fois-ci, Montréal et le Québec sont déterminés à tirer leur épingle du jeu grâce à une délégation de près de 60 entreprises pilotée par MMode, la grappe industrielle qui regroupe les acteurs de l’industrie montréalaise de la mode.

Créateurs, fabricants, distributeurs et détaillants du secteur de la mode profiteront de l’événement pour présenter leurs collections automne-hiver 2018-2019, rencontrer des acheteurs clés et créer de nouvelles occasions d’affaires, explique la directrice générale de MMode, Debbie Zakaib.

« On veut faire du bruit et assurer une grande visibilité à Montréal lors du salon. On est une capitale nord-américaine de la mode, et on veut développer davantage le marché des États-Unis, faire valoir nos compétences et notre savoir-faire. L’impact sera collectif. »

7 milliards

« On veut vraiment mettre Montréal sur la map de la mode », lance même Dominique Anglade, vice-première ministre du Québec et ministre de l’Économie, qui sera présente à Vegas.

L’industrie de la mode du Québec affiche des ventes de sept milliards de dollars en biens manufacturés et en ventes des grossistes-distributeurs, et compte plus de 1850 joueurs, incluant des fabricants, des détaillants, des grossistes, des distributeurs ainsi que des créateurs, selon MMode.

Parmi ce bassin diversifié, on compte de plus en plus d’entreprises québécoises de classe mondiale. Montréal se classe même au troisième rang en Amérique du Nord pour la fabrication de vêtements, après Los Angeles et New York. Montréal regroupe quelque 10 000 emplois en fabrication de vêtements, le Québec en comptant 15 000.

Jean-Philippe Robert, président de l’entreprise spécialisée en confection de manteaux de duvet Quartz Co., en sera à sa deuxième participation à Magic.

« On est allés seuls l’an dernier, on a eu de bons résultats, mais on pense que cette fois-ci, avec Mmode, ça va nous donner une plus grande visibilité. »

Il souhaite repartir de Vegas avec de nouveaux contrats et de nouveaux clients. Magic est aussi l’occasion parfaite pour entretenir ses relations avec ses partenaires et clients actuels, dit-il.

Nombreux défis

Mais l’industrie locale, sous sa forme moderne du moins, demeure méconnue et fait face à de nombreux défis, reconnaît Debbie Zakaib.

« On souhaite redonner ses lettres de noblesse à notre industrie. On doit en démontrer les succès. C’est sûr qu’à travers les décennies, il y a eu une délocalisation de la main-d’œuvre. On a dû s’ajuster. Les structures d’affaires ont changé, les modes de distribution aussi. Notre concurrence est aujourd’hui mondiale et on doit y faire face », dit-elle.

L’un des principaux défis de l’industrie demeure sa notoriété, reconnaît la ministre Anglade.

« Qui sait que 48 % des emplois dans le secteur de la mode au Canada sont situés au Québec ? On a une force de frappe, mais on doit prouver ce dont on est capables. On a du travail. »

L’industrie en chiffres

  • 82 540 emplois dans le secteur de la mode au Québec en 2016, dont 58 % dans la région de Montréal
  • 8 milliards de dollars en ventes de biens manufacturés et de grossistes-distributeurs au Québec
  • 1846 établissements dans le secteur de la mode au Québec
  • 48 % des emplois manufacturiers canadiens de l’industrie de la mode sont au Québec.

MontréalStyle

Jean-Philippe Robert
Photo courtoisie
  • Lancement à Las Vegas de la première édition du magazine MontréalStyle. Ce magazine réalisé par TVA Publications veut contribuer au rayonnement de Montréal et à son positionnement en tant que plaque tournante de la mode en Amérique du Nord.