/opinion/blogs
Navigation

Mikaël Kingsbury avec les Expos?

Mikaël Kingsbury
AFP Mikaël Kingsbury

Coup d'oeil sur cet article

À une certaine époque, les jeunes québécois pouvaient pratiquer deux sports même s’ils étaient dominants dans un sport en particulier.

Mario Lemieux jouait au baseball et cela ne l’a pas empêché de connaître une carrière exceptionnelle au hockey.

Vous me connaissez assez bien. Vous savez qu’à l’occasion, j’ai tendance à exagérer. Il y a quelques années, je discutais avec le nouveau médaillé d’or olympique, Mikaël Kingsbury, de la passion qu’il a pour son sport. Après avoir écouté attentivement les à-côtés de son sport, il m’a atteint avec un crochet de droite que je n'attendais pas du tout. Il s’est mis à me poser des questions sur les bons joueurs de baseball québécois que j’avais vu à l’œuvre. Il m’a demandé d’inclure dans mon analyse des noms de joueurs de baseball Québécois qui ont connu de bonnes carrières dans d’autres sports.

Les noms de l’excellent défenseur des Islanders, Denis Potvin et de l’ancien joueur du Canadien, Lucien Deblois me viennent à la tête. Je pense à Patrick Roy qui avait participé à la pratique au bâton avec les Expos, tout comme Wayne Gretzky, a frappé la balle par-dessous la clôture du champ extérieur du Stade olympique. La puissance au bâton de Stéphane Richer était incroyable.

Avec un large sourire aux lèvres et un rire moqueur il me dit «tu en as oublié un, à qui tu as remis une médaille dans un tournoi de baseball».

C’était Mikaël Kingsbury.

Il était fier de m’avoir déjoué!

Aujourd’hui je suis fier de lui!