/sports/racing
Navigation

Changement de garde ?

Les jeunes loups prêts à assurer la relève en série NASCAR

775122331SC00095_Monster_En
Photo courtoisie NASCAR Alex Bowman (équipe de droite) et Denny Hamlin s’élanceront de la première rangée à l’occasion de la 60e présentation du Daytona 500, dimanche.

Coup d'oeil sur cet article

DAYTONA BEACH | Après avoir perdu Jeff Gordon et Carl Edwards en 2016, la série NASCAR entreprend sa nouvelle saison en fin de semaine à Daytona sans la présence de son pilote le plus populaire depuis plus de 15 ans, Dale Earnhardt fils, parti lui aussi à la retraite.

Ajoutez à cela le nom d’une autre grosse pointure, Matt Kenseth, qui s’est fait montrer la porte à la fin de 2017.

La nouvelle année pourrait ainsi marquer un changement de garde en Coupe Monster Energy, la discipline reine du NASCAR.

Bien sûr, il y aura toujours les Kyle Busch, Kevin Harvick, Brad Keselowski et Martin Truex qui convoiteront en 2018 un deuxième championnat, sans oublier évidemment Jimmie Johnson, dont un huitième titre est dans la mire, mais il faut aussi reconnaître que les jeunes loups, recrutés par des écuries de pointe, leur feront sans doute la vie dure.

Et ça pourrait commencer dès ce week-end, à l’occasion de l’épreuve la plus importante de l’année, considérée comme le « Super Bowl du stock-car », le Daytona 500 présenté dimanche après-midi.

Champions en devenir

Si plusieurs observateurs voient en Kyle Larson un champion en devenir, il ne faudrait pas minimiser les chances de Chase Elliott et, notamment, de son coéquipier Alex Bowman, tous deux recrutés par la puissante équipe Hendrick Motorsports.

Appelé à remplacer Earndhardt, Bowman s’est montré particulièrement brillant dimanche dernier en décrochant la position de tête en prévision de la course de dimanche.

Elliott, lui, a certes hérité des gènes de son père Bill. Sa première victoire est proche.

Erik Jones est un autre de ces jeunes espoirs du NASCAR qui aura l’occasion d’exprimer son immense talent, après s’être vu confier le volant de Kenseth au sein de l’écurie Joe Gibbs.

À cette liste, on pourrait aussi inscrire le nom de Ryan Blaney, un autre pilote très doué qui viendra rejoindre Keselowski et Joey Logano, chez Penske, après avoir fait ses classes avec l’équipe Wood Brothers Racing.

Et on pourrait en citer d’autres... Comme quoi la Coupe Monster Energy mise sur cette relève pour retrouver sa popularité d’antan, après des années noires marquées par la chute de ses recettes aux guichets et la baisse importante de son auditoire télévisuel.

Place aux Duels Can-Am !

C’est un fait acquis, la journée de dimanche dernier, comme le veut la tradition, a permis de sceller les deux premières positions sur la grille de départ du Daytona 500. Les autres positions seront déterminées à l’issue de deux épreuves qualificatives, appelées les Duels Can-Am, qui auront lieu aujourd’hui.

Si Bowman et Denny Hamlin, auteurs des deux meilleurs chronos il y a cinq jours, s’élanceront de la première rangée, il faudra attendre en fin de soirée aujourd’hui pour connaître le rang de 38 autres pilotes sur la grille de départ.

Le peloton est divisé en deux groupes de 20 inscrits dont la position au départ est déterminée par leur chrono réalisé le 11 février lors de la séance de qualifications.

Le coup d’envoi du premier duel est prévu à 19 h, le deuxième, à 21 h. Il s’agit d’épreuves de 60 tours chacune et longues de 150 milles.

Des points précieux

Contrairement au format habituel préconisé en NASCAR, ces deux courses qualificatives, uniques au Daytona 500, ne permettent pas aux vainqueurs de se qualifier directement pour les séries éliminatoires cet automne.

Par contre, un bon résultat à l’arrivée permet aux 10 premiers de récolter des points précieux (10 au premier jusqu’à 1 au 10e) qui seront comptabilisés au classement cumulatif en prévision justement du championnat de fin de saison.

Contrairement aux « bonnes années » du NASCAR, ces deux duels ont légèrement perdu de leur cachet, puisque cette 60e présentation du Daytona 500 n’aura attiré que 40 engagés, soit le maximum de pilotes autorisés à se qualifier.

En d’autres termes, peu importe leurs résultats, tous les pilotes qui participeront aux Duels Can-Am sont certains de prendre le départ de la Classique annuelle dimanche.

Horaire du week-end du Daytona 500

Jeudi

11 h 35 à 12 h 55 : 1re séance d’essais libres Camionnette Camping World

14 h 25 à 15 h 25 : 2e séance d’essais libres Camionnette Camping World

16 h 35 à 17 h 25 : Dernière séance d’essais libres Camionnette Camping World

19 h : 1er Duel Can-Am Coupe Monster Energy (60 tours)

21 h : 2e Duel Can-Am Coupe Monster Energy (60 tours)

Vendredi

12 h 5 à 12 h 55 : 1re séance d’essais libres Série XFinity

13 h 5 à 13 h 55 : 1re séance d’entraînement Coupe Monster Energy

14 h 5 à 14 h 55 : 2e séance d’essais libres Série XFinity

15 h 5 à 15 h 55 : 2e séance d’entraînement Coupe Monster Energy

16 h 30 : Séance de qualifications Camionnette Camping World (deux rondes)

19 h 30 : Course Camionnette Camping World (100 tours – 250 milles)

Samedi

9 h 35 : Séance de qualifications Série XFinity (deux rondes)

12 h 5 à 12 h 55 : Dernière séance d’entraînement Coupe Monster Energy

14 h 30 : Course Série Xfinity (120 tours – 300 milles)

Dimanche

14 h 30 : 60e présentation des 500 Milles de Daytona (200 tours – 500 milles)