/sacchips/mishmash
Navigation

Les meneuses de claque nord-coréennes n’ont pas l’air d’aimer cet imitateur de Kim Jong-Un

Les meneuses de claque nord-coréennes n’ont pas l’air d’aimer cet imitateur de Kim Jong-Un
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un sosie du leader de la Corée du Nord, Kim Jong-Un, s’est invité lors d’un match de hockey à Pyeongchang... et les meneuses de claque nord-coréennes ont semblé complètement désemparées. 

Il dit s’appeler Howard. Il est Australien et il habite à Hong Kong, selon ce que rapporte Yahoo Sports. Il ne parle aucunement coréen et il a eu maille à partir avec la sécurité des Jeux olympiques après s’être pavané devant les meneuses de claque de la Corée du Nord. Il ne voulait faire qu'«une bonne satire politique».

Plusieurs publications de son aventure ont été diffusées sur Twitter.

Cette photo, en particulier, montre tout le dégoût qu’ont les Nord-Coréennes à son endroit.

Il semble que ce ne sont pas les seules à avoir été importunées. Howard s’est fait escorter plus loin peu de temps après. On lui a dit que c'était pour sa sécurité. 

Il a même serré des mains sur son chemin...

Les autorités ne semblaient pas trop savoir quoi faire par la suite.

«Messieurs, ceci est fou. Il y a environ 10 policiers. Que croyez-vous que je vais faire? Je ne suis pas violent? Je suis seulement venu voir le match, quel est le problème?», a-t-il déclaré alors qu’il était filmé.

Celui qui a incarné le dictateur nord-coréen a par la suite été emmené dans une salle.

Puis, il a été relâché.

Juste avant de partir de l’établissement et toujours selon Yahoo Sports, l’imitateur s’est fait questionner à savoir pourquoi il tenait tant à ce que les deux Corées fassent la paix. «J’imagine que tout le monde a une cause, vous savez? J’ai un avantage dans celle-ci. Je suis né avec ce visage», a-t-il affirmé.

Lors de la cérémonie d’ouverture, Howard s’était fait remarquer avec un sosie de Donald Trump. Il avait fait tourner quelques têtes à ce moment-là également.