/news/politics
Navigation

Les taxes scolaires ne sont pas «une bonne façon de taxer», dit Carlos Leitao

periode des questions
Photo Simon Clark Les taxes foncières municipales et scolaires «ne sont pas une bonne façon de taxer», selon Carlos Leitao.

Coup d'oeil sur cet article

Les taxes foncières municipales et scolaires «ne sont pas une bonne façon de taxer», selon Carlos Leitao.

«C’est une taxe du 19e siècle et nous sommes au 21e siècle», a reconnu mercredi le ministre des Finances Carlos Leitao, à la sortie du caucus libéral.

M. Leitao croit que le Québec n’a pas les moyens de se priver des entrées fiscales de plus de deux milliards de dollars provenant des taxes scolaires, mais il estime que cet impôt foncier est néfaste.

«Ça a toujours été ça. Ce n’est pas une grande révélation. Ça fait des décennies que tout le monde dit que les taxes foncières municipales et scolaires, ce n’est pas une bonne façon de taxer. Mais on n’a pas encore trouvé [de solution de rechange]», a indiqué M. Leitao.

«Mais c’est la taxe qui est là maintenant. On n’a pas les moyens de magiquement se priver de deux milliards de dollars. Ça ne fonctionne pas», a-t-il ajouté.