/slsj
Navigation

Ouellet préfère la prison

Coup d'oeil sur cet article

L’enquête sur remise en liberté de Christopher Ouellet, 20 ans, accusé de tentative de meurtre, a brusquement avorté mercredi en début d’après-midi quand il a fait annoncer qu’il préfère l’incarcération à la liberté en attente de procès.

Ouellet a pris conscience, après avoir entendu la preuve, que deux des trois fier-à-bras venus le solliciter en fin de soirée du 6 février étaient de retour en direction de chez lui après avoir déposé leur compagnon blessé par balle à l’hôpital de Jonquière.

La police les a interceptés.

Représailles

Ouellet craint, a annoncé son avocat devant la Cour du Québec, que sa famille fasse l’objet de représailles de la part des amis de la victime dont il redoute la vengeance.

« Jusqu’à ce qu’il y ait un coup de feu, c’est plutôt mon client qui était la victime de trois hommes qui lui demandaient avec agressivité où se trouvait son ami qui leur doit une dette de drogue. », a affirmé Me Julien Boulianne.

Ouellet reviendra en cour le 23 février prochain pour fixer une date rapide de procès.