/news/consumer
Navigation

La chasse et la pêche technos

De plus en plus de gadgets sont offerts aux amateurs de plein air, entre autres pour attirer les jeunes

Coup d'oeil sur cet article

Barbecues connectés, mangeoires à oiseaux avec caméra intégrée et sondes ultraprécises : les loisirs comme la chasse, la pêche et le camping n’échappent pas à la montée des nouvelles technologies.

De plus en plus de gadgets technos font en effet leur apparition sur le marché, notamment pour attirer une clientèle plus jeune, constate Patrick Campeau, porte-parole du Salon plein air, chasse, pêche et camping de Montréal. « Même s’il y a encore une tonne de chasseurs et de pêcheurs, la clientèle vieillit. Donc, les innovations technologiques permettent non seulement aux gens d’être plus performants — de capturer plus de poissons et d’animaux —, mais ça permet aussi d’aller chercher les 18-35 ans », mentionne le pêcheur professionnel. Voici quelques nouveautés présentées au Salon plein air, chasse, pêche et camping, qui se poursuit aujourd’hui à la Place Bonaventure.

Mangeoires avec caméra

Photo Catherine Montambeault

Les mangeoires Frebird sont entièrement personnalisables puisqu’on les construit soi-même avec des panneaux fabriqués par impression 3D, qui fusionnent grâce à des joints magnétiques. Une caméra miniature HD wifi s’insère dans l’un de ces panneaux et permet d’observer les oiseaux en direct à partir de son cellulaire ou de sa tablette et de prendre des photos saisissantes.

Sondes ultraprécises

Photo Catherine Montambeault

Les amateurs de pêche qui manquent de patience peuvent désormais se servir de sondes qui fournissent des images extrêmement claires des poissons qui nagent autour des embarcations, ce qui facilite grandement leur capture. L’un des modèles les plus récents de Garmin, l’Echomap 75 SV CHIRP, offre aussi des cartes détaillées de 13 500 lacs, rivières et réservoirs canadiens.

Barbecues connectés

Photo Catherine Montambeault

La température des barbecues Green Mountain Grills peut être ajustée à distance sur n’importe quel téléphone intelligent grâce à une application mobile. Comme le barbecue est muni d’une sonde thermique, l’application indique à la fois la température du barbecue et la température interne de la viande. Une alarme peut même nous avertir lorsque notre rôti est cuit à point.

Briquets intelligents

Photo Catherine Montambeault

Puisqu’ils fonctionnent avec un arc électrique plutôt qu’une flamme, les briquets iFire ne s’éteignent jamais, même s’il vente à écorner les bœufs. Ils sont donc très pratiques pour les amateurs de plein air qui souhaitent allumer leur feu de camp sans tracas, ou même pour les fumeurs. Écologiques, les briquets iFire se rechargent par câble USB.

À la fois microchalet et bateau ponton

Le Koroc, un microchalet portatif, suscite beaucoup d’intérêt au Salon plein air, chasse, pêche et camping.
Photo Catherine Montambeault
Le Koroc, un microchalet portatif, suscite beaucoup d’intérêt au Salon plein air, chasse, pêche et camping.

Le Koroc est une petite habitation qui permet de dormir chaque nuit sur un nouveau plan d’eau.

À la fois microchalet portatif et ponton, le Koroc peut être remorqué avec une camionnette de taille moyenne puis installé sur l’eau grâce à ses trois tubes de flottaison en alliage d’aluminium. L’habitation faisait tourner les têtes hier au Salon plein air, chasse, pêche et camping de Montréal.

« Tu arrives sur un plan d’eau et tu peux choisir ton coin de paradis, sans frais d’hébergement », résume Richard Daigneault, président de Daigno.

Le Koroc comporte une terrasse à l’avant avec trois fauteuils capitaine. Sa cabine luxueuse est quant à elle pourvue de banquettes et d’une table convertissables en lit, d’une cuisinette avec réfrigérateur, cuisinière au propane et évier, et d’une salle de bain avec lavabo, douche et toilette.

Les eaux grises de la cabine sont filtrées au charbon avant leur évacuation et des panneaux photovoltaïques captent l’énergie solaire, qui est emmagasinée dans deux batteries pour l’éclairage et le réfrigérateur.