/finance/reer
Navigation

Le portefeuille audacieux

Coup d'oeil sur cet article

Destiné à l’investisseur audacieux, ce portefeuille sera définitivement exposé à d’énormes secousses. Amateurs de montagnes Russes, vous serez servis. Mais, rappelez-vous qu’en bourse qui dit volatilité dit également « opportunités ». Notre portefeuille opportuniste repose sur trois thèmes : la technologie, l’innovation et les marchés en développements.

Lorsqu’on tente de regarder de quoi le futur sera fait, il n’est pas question d’improvisation. Il faut faire de la prospective, c’est-à-dire élaborer des scénarios en identifiant les tendances lourdes et les phénomènes de sociétés qui émergent déjà au-delà des laboratoires et centres de recherche. La démarche sert à repérer les secteurs géographiques et économiques les plus prometteurs. Les technologies et les innovations ayant une capacité de bouleverser et transformer la société sont assez nombreuses. On peut penser à la Blockchain (la technologie derrière toutes les cryptomonnaies comme le Bitcoin), la voiture autonome, le divertissement en streaming, les médias sociaux, les financières technologiques (fintechs) les énergies alternatives, le commerce en ligne, l’intelligence artificielle, le Big data, le stockage de données en nuage, la réalité virtuelle, la robotique ...etc.

Les opportunités au potentiel perturbateur peuvent se retrouver dans les petites, les moyennes et grandes sociétés à l’échelle mondiale. Identifier les gagnants de cette course technologique à l’innovation est une tâche colossale. L’information sur l’identité et le financement des entreprises les mieux positionnées est parfois très difficile à obtenir et peut même faire l’objet de secrets d’État. N’aller donc pas croire que faire vos recherches seuls dans votre salon à l’aide de Google, vous révélera tout ce qu’il faut. Passer par l’entremise de FNB ou de fonds de placement est donc tout à fait logique dans cette situation.

Pays émergents

Enfin, on ne peut passer à côté de la transformation rapide des pays émergents (Chine, Inde, Vietnam, Corée du Sud, Brésil, Afrique du Sud, Mexique, Indonésie, Turquie...etc. Réserver une portion de son portefeuille à cette catégorie est tout à fait pertinent en 2018. D’autant plus que les évaluations sont plutôt raisonnables. Présentement, les ratios indicateurs comme le C/B (Cours/bénéfices) sont très favorables aux entreprises des pays émergents.

Vous pourriez répartir votre investissement ainsi : 45% dans Renaissance, 15% dans TD US Petites sociétés, 20% dans Trimark Petites sociétés mondiales, 15% iShares marchés émergents et 5% PowerShares Clean Energy. N’oubliez pas de ré-équilibrer régulièrement les proportions. Au fil des ans, certains éléments vont bouger dans des directions opposées. Ce portefeuille convient aux investisseurs audacieux ayant au moins 10 ans devant eux avant de devoir décaisser une partie ou la totalité de l’argent investi.

Nom Code RFG* Rendement 1 an Rendement 3 an Rendement 5 an
Renaissance Global Science et Techno FATL1645 1,73 % 36,9 % 18,7 % 22,7 %
TD US Petites Sociétés F TDB457 1,11 % 10,2 % 11 % 18,2 %
Trimark Petites sociétés mondiales F AIM25247 1,53 % 13,12 % 8,6 % 14,3 %
iShares MSCI Marchés émergents XEM O,26 % 31,5 % 9,7 % 9,3 %
PowerShares Wilderhill Clean Energy PBW 0,70 % 32,7 % 8,6 % 27,7 %
 
*RFG= Ratio de frais de gestion de fonds de série F ou fonds négociés en bourse. Les ratios affichés ne comprennent pas les frais de courtage et/ou honoraires-conseils.