/news/provincial
Navigation

Mélançon dénonce le manque de respect à l'hôtel de ville

Le conseiller de Québec 21 Stevens Mélançon a dénoncé lundi le manque de respect de Régis Labeaume en séance du conseil municipal.
Photo Jean-François Desgagnés Le conseiller de Québec 21 Stevens Mélançon a dénoncé lundi le manque de respect de Régis Labeaume en séance du conseil municipal.

Coup d'oeil sur cet article

Le conseiller de Québec 21 Stevens Mélançon a dénoncé lundi le manque de respect de Régis Labeaume en séance du conseil municipal.

«Le choix des mots utilisés pour répondre au chef de l'opposition était douteux et même inapproprié», a lancé le conseiller Mélançon, référant à une séance du conseil où le maire avait pourfendu Jean-François Gosselin qui s'était indigné du coût d'un abribus et avait mis en doute la gestion du président du Réseau de transport de la capitale.

«Je vous ferai grâce des termes utilisés, mais la majorité des électeurs que j'ai rencontrés ont été scandalisés des termes prononcés par le maire.»

M. Mélançon, ainsi que son chef, ont appelé à «s'élever au-dessus de la mêlée». M. Gosselin a invité le maire à faire «un examen de conscience».

Peu impressionné, Régis Labeaume a retourné la balle à l'opposition. «Commencez par regarder votre comportement. Quand j'entends le chef de l'opposition qui tantôt questionnait la performance de tout le monde avec arrogance, se demandait si tout le monde se comportait correctement, je vous en prie. Les leçons de bienséance, laissons faire. Ça fait 11 ans que j'entends ça. Les gens, ça fait quatre fois qu'ils nous élisent et s'ils disaient tout ce que vous pensez qu'ils disent, ça fait longtemps qu'ils m'auraient battu.»