/sports/hockey/remparts
Navigation

Samuel veut être digne de confiance

Le gardien des Diables rouges n’est pas entièrement satisfait de son boulot

Antoine Samuel sait qu’il peut offrir un meilleur rendement devant la cage des Remparts.
Photo Jean-François Desgagnés Antoine Samuel sait qu’il peut offrir un meilleur rendement devant la cage des Remparts.

Coup d'oeil sur cet article

Auteur d’un blanchissage lors du dernier week-end d’activités, le gardien Antoine Samuel entend se servir de cette performance étincelante pour donner raison aux Remparts de lui avoir fait confiance à la dernière période des transactions.

Le vétéran portier est le premier à le reconnaître. Son jeu n’est pas au niveau qu’il désire atteindre depuis qu’il a été cédé aux Remparts par le Drakkar de Baie-Comeau, affichant un pourcentage d’efficacité inférieur à ,900 (,898) et une moyenne de buts alloués de 2,54 en 16 décisions (10-6).

Si les Remparts veulent espérer faire un bout de chemin en séries, ils devront compter sur un Antoine Samuel en pleine forme, de même que sur un Dereck Baribeau prêt à frapper en relève au besoin. Ces derniers se sont illustrés à Drummondville et à Jonquière, Samuel stoppant 35 rondelles pour inscrire le jeu blanc contre les Voltigeurs.

« Depuis que je suis arrivé ici, j’ai eu des hauts et des bas. En tant que gardien, au-delà du résultat, le feeling qu’on a sur notre match, sur comment on se sent devant notre filet et par rapport à notre confiance, ça parle beaucoup et c’est quelque chose que je cherchais. Ça va un peu mieux depuis quelques semaines et ça fait du bien d’avoir un match convaincant comme ça », a admis l’athlète de Lac-Etchemin à la veille de la visite des pauvres Foreurs de Val-d’Or au Centre Vidéotron.

Visiteurs en déroute

Sans chercher d’excuses, Samuel a évoqué les ajustements nécessaires à la suite d’un transfert, tant sur la patinoire qu’à l’extérieur de celle-ci. « Je ne suis toujours pas satisfait de la façon dont je goale présentement à Québec, mais je suis sur la bonne voie. Il manque quelques petits détails », a-t-il signalé.

Lancés dans un processus de reconstruction, les Foreurs se pointeront dans la Vieille Capitale après avoir perdu huit fois à leurs dix dernières rencontres, s’accrochant à la 16e et dernière position donnant accès au bal printanier. Depuis le mois de février, la troupe de l’entraîneur intérimaire Pascal Daoust a accordé 43 buts en huit sorties !

« Ça va être tout ou rien ! Ils sont un peu dans la situation qu’on était il y a deux ans alors qu’on avait laissé aller la majorité de nos vétérans tout en gagnant des matchs quand même. On a rivalisé pareil. Je suis certain que les joueurs de Val-d’Or sont des athlètes fiers et ils vont arriver ici en étant préparés », a prévenu le pilote des Diables rouges, Philippe Boucher, dont la formation disputera ses quatre prochains matchs à domicile.

En bref

Par ailleurs, la LHJMQ a imposé des suspensions de quatre et trois matchs à Jeffrey Truchon-Viel, du Titan, et Will Thompson, des Huskies.