/opinion/columnists
Navigation

Du gros n’importe quoi

Coup d'oeil sur cet article

Faut se le dire franchement, il se dit et s’écrit à peu près n’importe quoi sur le projet de 3e lien entre Québec et Lévis.

« Ce serait un projet d’au moins 10 millliards de dollars »...

« Y a un pont semblable en Chine qui s’est construit pour quelques centaines de millions à peine »...

Ben oui, quelques centaines de millions de dollars pour un lien routier qui traverse le fleuve!

Du gros, du très gros n’importe quoi des deux côtés.

Ce qui est certain dans tout ça, c’est qu’un simple accrochage sur un des deux ponts entraîne pratiquement la paralysie du réseau routier de la ville presque au complet.

On ne peut plus endurer ça.

L’autre chose qui est certaine, c’est que le 3e lien va coûter très cher.

Faut arrêter de se mentir.

DÉMAGOGIE

Comme citoyen, il devient de plus en plus difficile de s’y retrouver.

Le gouvernement Couillard a décidé de gagner du temps avec le lancement de son étude d’opportunité sur le 3e lien. Une belle façon d’acheter la paix d’ici à l’élection du 1er octobre.

La CAQ est tombée dans l’électoralisme pur, en promettant le début de la construction dans un premier mandat.

J’aimerais y croire, mais c’est non. Pas au Québec.

Et il y a le maire Labeaume qui joue dans une pièce de théâtre pathétique en faisant semblant d’être en faveur, alors que tout le monde sait qu’il ne veut rien savoir.

Triste spectacle de le voir « bougonner » le maire de Lévis.

SEMAINE DE BUDGET

C’est justement semaine de budget fédéral à Ottawa.

Le premier ministre Couillard s’attend à ce que le tramway de Québec fasse partie des dépenses annoncées.

Là-dessus aussi, la démagogie devra cesser.

Faudra bien finir par nous expliquer comment un tramway est-ouest à la Haute-Ville contribuera à régler les problèmes de circulation nord-sud