/slsj
Navigation

54 mois de prison pour un pédophile

54 mois de prison pour un pédophile
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Un homme de 47 a écopé de 54 mois de pénitencier pour des agressions sexuelles commis sur des enfants, mardi, au palais de justice de Saint-Jérôme.

En cour, le pédophile Jean Nadeau a admis avoir fait sept jeunes victimes, de 3 à 9 ans.

Les gestes se sont produits au cours des dernières années, principalement dans le secteur de Sainte-Anne-des-Plaines. Les victimes, toutes des fillettes, ont subi des agressions sexuelles.

La mère d'une des victimes a prévenu une autre mère, en octobre dernier, des gestes de Jean Nadeau. Cette dernière, originaire du Saguenay, a alors demandé à sa propre fille si elle avait aussi été victime de l'agresseur. La réponse de la petite a été sans équivoque. La mère l'a cru sur parole et a signalé le 911 sur-le-champ.

«Ce n'est pas le genre de réaction qu'on peut simuler, a-t-elle expliqué à TVA Nouvelles par téléphone. Elle pleurait, et s'est mise à parler de prison. L'homme lui avait dit que si elle parlait, lui irait en prison.»

Les policiers ont arrêté le suspect au début novembre, pour six cas d'agression sexuelle. La publication de la photo du pédophile dans les médias leur a permis de retrouver une septième victime.

L'enquête a révélé que Nadeau avait commis plusieurs de ces crimes à sa propre résidence.

La défense et la Couronne ont convenu d'une suggestion commune de 5 ans de prison. Considérant la détention préventive, il reste donc 54 mois de prison à purger.

«Ce ne sera jamais assez, a commenté la femme. Mais au moins, il ne fera pas de mal à personne pendant 54 mois.»

La mère qui a alerté la police a lu une lettre devant la cour à l'intention de l'accusé.

«Tout ce que je veux, c'est que ma fille puisse se rebâtir», a-t-elle déclaré.