/sports/football/rougeetor
Navigation

Charles-Antoine Beaulieu opte pour le Rouge et Or

Le secondeur Charles-Antoine Beaulieu a opté pour le Rouge et Or.
Photo courtoisie broch.ca Le secondeur Charles-Antoine Beaulieu a opté pour le Rouge et Or.

Coup d'oeil sur cet article

Charles-Antoine Beaulieu poursuivra sa carrière avec le Rouge et Or de l’Université Laval.

Après avoir rencontré le coordonnateur défensif Marc Fortier, vendredi dernier, le secondeur extérieur du campus Notre-Dame-de-Foy a fait connaître sa décision. «On a fait un survol de l’unité défensive et de la charte de profondeur, a raconté Beaulieu. Ils me voient comme secondeur du côté large du terrain. Je suis bien content parce que c’est ma place. Mon objectif à ma première saison est de faire ma place sur les unités spéciales. Je veux prendre une dizaine de livres dès le départ.»

Trois critères ont influencé la décision du secondeur de 6 pi 1 po et 175 livres. «Je vais demeurer chez moi et ça va coûter moins cher, a-t-il expliqué. Les entraîneurs et la présence de plusieurs anciens coéquipiers ont également pesé dans la balance.»

Beaulieu a tranché entre le Rouge et Or et le Vert & Or de l’Université de Sherbrooke au final. Les Renards avaient démontré de l’intérêt sur le tard. «J’ai vraiment aimé ma visite à Sherbrooke et c’est pourquoi ce fut plus long de prendre ma décision, a-t-il raconté. J’ai vraiment hésité. Sherbrooke ne m’avait pas recruté au départ parce qu’ils ne savaient pas que je finissais cette année. À Sherbrooke, j’aurais peut-être vu du terrain plus rapidement, mais ce n’était pas le facteur le plus important. J’ai confiance en mes moyens.»

«J’ai aussi aimé ma visite à Ottawa chez les Gee Gees, d’ajouter Beaulieu, mais les coûts étaients plus importants tout comme la distance.»

Trois des quatre secondeurs partants du CNDF ont opté pour le Rouge et Or. Les secondeurs intérieurs Cédric Forbes-Mombleau et Yanis Chihat se sont engagés à Laval alors que Jean-Christophe Simard a pris sa retraite. Beaulieu étudiera en sciences de la consommation.