/entertainment/music
Navigation

Un concert des Violons du Roy et de La Chapelle de Québec webdiffusé en direct

Le chef de la Chapelle de Québec et le chef fondateur des Violons du Roy, Bernard Labadie
Photo courtoisie François Rivard Le chef de la Chapelle de Québec et le chef fondateur des Violons du Roy, Bernard Labadie

Coup d'oeil sur cet article

Medici.tv diffusera en direct, mercredi soir, sur le web, le concert des Violons du Roy et de La Chapelle de Québec, présenté au Palais Montcalm, consacré à deux chefs-d’œuvre de la musique pour chœur de Handel et Haydn.

Un concert qui restera en ligne durant les 90 jours suivant cette prestation sur le portail spécialisé en musique classique. Un concert qui sera aussi présenté jeudi, mais sans diffusion. C’est la première fois que Medici.tv s’arrête dans la Vieille Capitale.

Une première devait avoir lieu en 2014, lors d’un concert des Violons du Roy, pour l’oratorio Solomon de Handel, avec quatre solistes et la Chapelle de Québec.

Le choeur La Chapelle de Québec
Photo courtoisie David Cannon
Le choeur La Chapelle de Québec

«Le concert tombait en même temps que le Red Bull Crashed Ice, qui passait à côté du Palais Montcalm et cela occasionnait des problèmes de logistique incroyables pour installer leurs camions de production et de diffusion. Ils avaient annulé. On était furieux, même si on n’avait rien contre cette activité», a laissé tomber Bernard Labadie, chef de la Chapelle de Québec.

Un concert «payant»

Il s’agit d’une troisième collaboration du chef fondateur des Violons du Roy avec Medici.tv. La première a eu lieu à Montréal, en 2013, avec le pianiste Alexandre Tharaud et la deuxième, le 15 novembre dernier, avec l’Orchestre de la radio de Finlande, à Helsinki.

«C’est quelque chose d’important. Ce n’est pas payant, parce que les droits que l’on retire sont absolument infimes, mais c’est payant d’une autre façon avec la visibilité et un concert qui sera accessible de partout dans le monde pour ceux qui veulent fouiller. C’est très important, pour moi, que les gens sachent qu’il y a, à Québec, une salle de concert de calibre international avec un magnifique orgue à l’intérieur», a-t-il expliqué.

Oeuvres rarement interprétées

Sous la direction de Bernard Labadie, Les Violons du Roy, la Chapelle de Québec et quatre solistes, interprèteront, mercredi soir et jeudi, deux grands chefs d’œuvre de la musique pour chœur.

L’Ode pour le jour de la Sainte-Cécile, de Handel, qui a été composée en 1739.

«Les compositeurs anglais avaient l’habitude d’écrire des œuvres pour célébrer cette fête dédiée à la patronne des musiciens. Handel était allemand, mais il a vécu en Angleterre de 1711 jusqu’à la fin de sa vie. L’ode pour le jour de la Sainte-Cécile ressemble à une longue cantate avec une alternance entre des chœurs, des sections pour voix solo et quelques extraits instrumentaux», a fait remarquer le maestro.

Cette œuvre, ajoute-t-il, fait partie du meilleur de Handel.

«Il n’est jamais aussi inspiré que lorsqu’il compose un texte où il rend hommage à la musique. Il s’agit d’une œuvre absolument extraordinaire que l’on n’entend pas souvent et qui, je crois, n’a jamais été présentée à Québec», a-t-il indiqué.

Les chanteurs et musiciens se lanceront ensuite dans l’interprétation de la Messe en si bémol majeur de Haydn, qui est aussi connue sous le nom de Heiligmesse. Une oeuvre que le maestro dirigera pour la toute première fois.

«Haydn a composé 14 messes en tout, mais les six dernières qu’il a écrites sont de grande maturité et d’un niveau très élevé. Ce sont des œuvres qui sont beaucoup plus élaborées et complexes que les précédentes et celle-ci en fait partie. C’est celle où le Chœur a le plus grand rôle à jouer. Il tient le haut du pavé pendant presque toute l’œuvre, sauf pour de t épisodes mettant en vedette la mezzo-soprano Allyson McHardy et le baryton Tyler Duncan. C’est un véhicule extraordinaire pour la Chapelle de Québec», a fait savoir Bernard Labadie.