/news/provincial
Navigation

Un projet de transport «surprenant»

Le ministre Sébastien Proulx assure que le futur réseau structurant est plus large que le tramway

Le ministre responsable de la Capitale-Nationale, Sébastien Proulx, a pris connaissance du projet de transport collectif que prépare Régis Labeaume.
Photo Simon Clark Le ministre responsable de la Capitale-Nationale, Sébastien Proulx, a pris connaissance du projet de transport collectif que prépare Régis Labeaume.

Coup d'oeil sur cet article

Les gens de Québec seront surpris par le projet de transport structurant de l’administration Labeaume, qui est beaucoup plus large que le tramway, a laissé entendre le ministre Sébastien Proulx.

« Ce que j’ai vu jusqu’à maintenant m’a semblé très intéressant », a lancé le ministre responsable de la Capitale-Nationale, mercredi, en marge d’une annonce sur une subvention de 4 millions $ à Inno-centre, qui viendra en aide à 139 PME. « Les gens seront surpris de ce qu’ils pourront voir. Je pense qu’il y a une grande réflexion derrière tout ça. Il y a une capacité d’agir très rapidement. »

Comme le premier ministre Philippe Couillard, M. Proulx a pris connaissance du projet de transport collectif que prépare Régis Labeaume. « On ne parle pas que de tramway, c’est beaucoup plus important que ça », a glissé le ministre, qui n’a pas voulu en dévoiler davantage.

Sébastien Proulx a réaffirmé que Québec, comme Montréal, doit avoir sa part des investissements en infrastructures. « Il y a de l’argent à Québec et il y a de l’argent à Ottawa. Pas question, dit-il, de choisir entre le troisième lien et le transport collectif. »

Pas de date prévue

Le maire de Québec, Régis Labeaume, n’a pas voulu s’avancer sur une date pour le dévoilement de son projet. « On n’est pas prêt. On a encore du travail à faire. Ça ne peut pas se faire sur le coin de la table. »

Quant aux coûts de son futur « réseau global », le maire reste muet. « On verra. »

Même si le réseau structurant n’apparaissait pas noir sur blanc dans le budget déposé mardi par le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, M. Labeaume est confiant qu’Ottawa sera au rendez-vous. « Pour le transport collectif, je n’ai aucune inquiétude pour ce qui est du gouvernement fédéral. Le premier ministre (Justin Trudeau) me l’a confirmé deux fois. »

D’ailleurs, après une rencontre récente avec le ministre fédéral des Infrastructures, il a eu l’assurance qu’Ottawa et les provinces s’entendront d’ici le 31 mars sur les modalités des ententes de transferts de fonds, notamment pour le transport collectif.

De passage à Québec, mercredi, le ministre fédéral Jean-Yves Duclos a confirmé que les sommes sont toujours réservées. « Dans le budget 2017, le gouvernement canadien a annoncé qu’il y a près de 5,2 milliards $ disponibles pour le transport collectif pour la province de Québec. »

Montréal en avance

Selon lui, c’est désormais à la Ville de Québec puis au gouvernement du Québec de « prioriser » les projets qui leur tiennent le plus à cœur.

« La région de Montréal est un peu en avance sur nous, a-t-il ajouté. À Québec, on a tous hâte de voir ce qui va s’en venir au cours des prochaines semaines. Je sais aussi que le gouvernement du Québec est sur le point d’annoncer ses couleurs de manière plus précise. »

– Avec la collaboration de Taïeb Moalla