/misc
Navigation

Un couple se sépare, un autre se crée

Coup d'oeil sur cet article

Les duos formés à la radio sont souvent dysfonctionnels, hors studio.

C’est pourtant simple à comprendre ; on obtient un meilleur résultat avec deux personnalités différentes plutôt que similaires.

Cela ne signifie pas nécessairement que des coanimateurs doivent avoir une vision opposée des choses. Elle doit être complémentaire.

Pour qu’un duo fonctionne bien, il doit y avoir un conflit, pas une opposition.

Quand deux rivières se joignent, il y a un conflit entre l’eau des deux. La plus froide est en dessous alors que la plus chaude est au dessus.

Les deux coulent dans la même direction et, éventuellement, les courants se mêlent, ne font qu’un et augmentent leur puissance.

Mais le mélange est parfois impossible.

Marie-Christine Champagne
Archives Le Journal de Québec
Marie-Christine Champagne

Si Marie-Christine Champagne et Jérôme Landry ne sont demeurés que trois semaines ensemble à Énergie, c’est que dès les premiers jours, on a constaté qu’on avait une rivière et un barrage.

On a donc détourné la rivière vers Rouge FM.

Jérôme Landry
PHOTO D'ARCHIVES, DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUÉBEC
Jérôme Landry

Par ailleurs, j’ai été très agréablement surpris d’entendre le nouveau duo composé de Nathalie Normandeau et Martin Everell à BLVD.

Madame Normandeau est une femme cartésienne, préparée, qui a un plan d’émission très arrêté.

Nathalie Normandeau
Photo d'archives, Pierre-Paul Biron
Nathalie Normandeau

Si elle était musicienne, elle ne sortirait jamais sans ses partitions.

Everell a un caractère bouillant, il est fonceur et sa trentaine d’années de métier étaient immédiatement perceptible dès la première émission.

S’il était musicien, il plongerait de la scène pour faire du body surfing dans le public.

Dans un métier où les meilleurs sont ceux qui savent le mieux raconter, Everell n’a de leçons à prendre de personne.

Martin Everell
Photo d'archives
Martin Everell

De plus, ses nombreuses années au palais de Justice font qu’il aura une banque inépuisable d’histoires et d’anecdotes pour ses auditeurs.

Et avec la vitesse de l’appareil judiciaire au Québec, les prévenus rencontrés au cours des derniers mois deviendront ses sujets d’animation au cours des 5 prochaines années !

Enfin, la clé de ce duo vient surtout du fait que Nathalie Normandeau est une femme réactive.

C’est pourquoi son duo avec Éric Duhaime a si bien fonctionné. Il est un animateur actif, donc qui initie les sujets en ondes. Elle réagissait très bien.

Éric Duhaime du FM93
Photo courtoisie
Éric Duhaime du FM93

Everell a aussi un tempérament actif et c’est précisément ce qui manquait à Nathalie Normandeau depuis son arrivée à BLVD.

Toujours à BLVD, le directeur des programmes de la station, Dan Caron, a annoncé la semaine dernière qu’il quittait son poste pour retourner à l’antenne la fin de semaine dans un format rock accentué.

Au plan musical, la marchandise a été livrée dès le premier weekend.

Dan Caron étant un homme éminemment sympathique, il restera juste à trouver l’attitude « badass » qui correspond à ce format.