/news/green
Navigation

Cinq photos qui montrent que l'hiver est rude

Coup d'oeil sur cet article

À voir la hauteur des bancs de neige devant plusieurs résidences de la Côte-Nord et du Bas-Saint-Laurent, on peut imaginer que ce n’est pas demain la veille qu’on verra le gazon vert de nouveau. L’hiver 2017-2018  a été dur au niveau des quantités de précipitations et a effectivement laissé plus de neige au sol que d’habitude sur ces régions.

La neige est surtout tombée en décembre et janvier, mais ce qui reste au sol actuellement est au-delà de la normale autant dans le Bas-Saint-Laurent que sur la Côte-Nord.

Par exemple, Mont-Joli, en date de mercredi, a 47 centimètres de neige au sol, soit 16 centimètres de plus que la normale. Sept-Îles sur la Côte-Nord a l’habitude, à cette date-ci, d’avoir 48 centimètres de neige au sol, mais en compte plutôt 129, rien de moins que 81 centimètres de plus que la normale.

Des statistiques, ça impressionne toujours, mais une photo vaut définitivement mille mots.

1. Une image qui donne envie d’aller vivre en Floride, captée par Guillaume B Martin, un résident de Baie-Comeau, le 24 janvier dernier sur le boulevard... Blanche, qui porte définitivement bien son nom en hiver. Baie-Comeau a, en date du 28 février, 88 centimètres de neige au sol, soit 32 centimètres de plus que la normale.

Photo courtoisie Guillaume B Martin

2. Un peu plus de neige et on se perd au coin de cette rue de Sept-Îles, photographiée le 26 février. L’auteure de la photo, Josée Proulx, se dit «tannée de la neige», mais n’en a pas encore terminé, puisque le mois de mars est réputé pour apporter au moins une autre grosse bordée de neige.

Photo courtoisie Josée Proulx

3. Un souvenir inoubliable de l’hiver 2018 pour une famille de Saint-Clément, dans le Bas-Saint-Laurent, en janvier. Découragés des nombreux mètres de neige qui se sont accumulés devant leur porte d’entrée, un couple et leur fils se sont armés de pelles et ont creusé un tunnel pour sortir de la maison. 

Photo courtoisie Éric Blanchard

4. Pas facile de voir à l’extérieur par les fenêtres du salon quand les bancs de neige ont cette hauteur après le passage des déneigeurs. Au début du mois, Johanne Devost se disait prête à «vendre» la neige dans son quartier résidentiel de Sept-Îles.

Photo courtoisie Johanne Devost

5. À L’Isle-Verte, la neige au sol est aussi remarquable. Il faut dire que non loin de là, à Saint-Arsène, la station météo indique qu’en janvier seulement,  89 centimètres de neige sont tombés, alors que la normale est de 70, mais surtout, la neige au sol était de 95 centimètres, soit 58 centimètres de plus que la normale. Février a été plus tranquille, puisqu’on compte maintenant environ 50 centimètres de neige au sol.

Photo courtoisie Mireille Poulin