/news/provincial
Navigation

Tests réussis en janvier à l’incinérateur de Québec

En octobre, les émissions avaient dépassé les normes

Tests réussis en janvier à l’incinérateur de Québec
PHOTO D'ARCHIVES, JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Québec a apporté des correctifs à l'incinérateur après que des tests eurent sonné l'alarme sur des rejets polluants en octobre dernier.

Les mesures prises l'automne dernier à la sortie des cheminées de l'incinérateur avaient révélé que des quantités trop élevées de mercure, de dioxines et de furannes avaient été rejetées dans l’air par l’un des fours. La Ville avait alors assuré qu'elle corrigerait la situation en injectant plus de charbon, un agent reconnu de contrôle des émissions.

Lors d'une séance du conseil municipal, le maire, Régis Labeaume, s'était dit «écœuré d’avoir ce genre de résultats là».

Jeudi, la municipalité a fait le point sur la situation.

«Une reprise d’échantillonnage a été effectuée au four no 4. Un échantillonnage consiste en trois essais d’une durée de 4 heures chacun. Les résultats indiquent que les émissions respectent maintenant les normes en ce qui a trait à l’arsenic, au mercure, aux dioxines et aux furannes», écrit-on dans un communiqué.

Des mesures permanentes seront mises en place dans les prochains mois.

«Les efforts de la Ville se poursuivront d’ici la fin du mois de juin avec l’installation des injecteurs de charbon indépendants dans tous les fours. Par la suite, les travaux pour équiper chaque four de brûleurs au gaz naturel pourront commencer. En maintenant la température au-dessus de 850 °C, ces brûleurs réduiront les émanations de monoxyde de carbone», explique la Ville.

30 M$ à investir

La municipalité investira 30 millions $ supplémentaires pour améliorer la technologie de captation des polluants.

Le maire avait fait une promesse aux citoyens du quartier. «On veut le mener à des performances qui vont être complètement inattaquables. Et je veux dire aux gens de Limoilou: on est là. C’est très préoccupant.»