/sports/hockey/remparts
Navigation

Défaite crève-cœur des Remparts contre l'Armada

En plus de s’incliner, Québec perd les services de Mikaël Robidoux pour le reste de la saison

Coup d'oeil sur cet article

L’Armada de Blainville-Boisbriand a freiné à cinq la série de succès des Remparts de Québec en l’emportant 3-2 en tirs de barrage dans un match qui a gardé les amateurs sur le bout de leur siège, vendredi soir, au Centre Vidéotron, une victoire qui leur permet d’écrire une nouvelle page d’histoire de la formation.

Ce 44e triomphe de la troupe de Joël Bouchard a fracassé le record précédent établi l’an dernier, en plus de battre la récolte saisonnière de 92 points qu’elle avait accomplie à deux reprises par le passé. Les deux buts en fusillade des visiteurs, dont le bijou de Drake Batherson, ont sonné le glas des espoirs de victoire des locaux devant une foule survoltée de 11 153 spectateurs.

Les quelque 10 000 verres Budweiser ont illuminé le Centre Vidéotron, vendredi soir. 
Photo Simon Clark
Les quelque 10 000 verres Budweiser ont illuminé le Centre Vidéotron, vendredi soir. 

« Je ne le savais pas, je ne regarde pas vraiment les stats et le classement pour être honnête [...] Le crédit revient aux joueurs et au personnel. Mais on continue, il reste huit matchs. Cela dit, le trophée est loin et c’est un processus. D’avoir la tête dans les nuages, ça ne changera pas grand-chose. On n’est pas champions du monde et on reste humbles là-dedans », a réagi le grand manitou de l’Armada en point de presse.

Robidoux blessé pour longtemps

Au-delà de ce revers crève-cœur subi par les Remparts, c’est le coup du sort qui a frappé Mikaël Robidoux qui retenait l’attention dans les couloirs de l’amphithéâtre. Fraîchement de retour au jeu après s’être remis d’une ablation de la rate, l’énergique patineur des Diables rouges s’est déchiré le ligament collatéral interne du genou gauche en période médiane après un contact qui semblait à première vue anodin avec Alexander Katerinakis dans le coin de la patinoire. Sa saison est terminée, séries incluses.

« C’est de valeur parce que le gars a travaillé tellement fort pour revenir. On a vu son impact avec son échappée et sa mise en échec [...] C’est de la malchance. De le voir en larmes après la deuxième période dans le vestiaire, ce n’est pas quelque chose qu’on aime voir. Je n’ai aucun doute qu’il va revenir plus fort, mais c’est plate », a soufflé l’entraîneur-chef Philippe Boucher, fort déçu pour son attaquant.

Pour une deuxième fois en autant de rencontres, Sam Dunn a créé l’égalité sur le jeu de puissance au troisième tiers pour permettre aux siens de récolter un précieux point dans leur course pour obtenir l’avantage de la patinoire en lever de rideau du tournoi printanier. Les Remparts ont cogné à la porte de l’Armada à plusieurs reprises en surtemps, mais Émile Samson s’est montré impérial.

« On a eu nos chances en prolongation alors que la rondelle était derrière le gardien ! On aurait aimé obtenir la victoire, mais on a montré qu’on pouvait être parmi les bonnes équipes dans cette ligue », a résumé Pascal Laberge, auteur du seul filet des Québécois en tirs de barrage.

En vitesse

C’est finalement une pneumonie qui afflige Philipp Kurashev, ce qui l’a contraint de rater la partie de vendredi.

 

F
3
2
Première période
1-Qué : Olivier Mathieu (8) (Verrette, Laframboise) 5:57
Punitions: Anttalainen (BLB) 12:47, Alain (BLB) 19:21.
Deuxième période
2-BLB: Luke Henman (8) (Batherson, Corbeil) 8:24
Punitions: Mathieu (Qué) 17:30.
Troisième période
3-BLB: Drake Batherson (27) (Henman, Paquette-Bisson) 4:02
4-Qué : Sam Dunn (7) (Boucher, Laberge) AN-8:39
Punitions: Barré-Boulet (BLB) 7:52.
Prolongation
Aucun but.
Punitions: Laberge (Qué) 1:53.
Fusillade
Bl.-Boisbriand gagne par 2-1.
Bl.-Boisbriand (2) : Barré-Boulet (but), Batherson (but).
Québec (1) : Boucher (raté), Laberge (but), Sutton (raté).
Tirs au but
Bl.-Boisbriand 7 - 10 - 14 - 3 - 34
Québec 4 - 5 - 8 - 6 - 23
Gardiens:
BLB : Émile Samson (G, 15-3-2), Qué : Antoine Samuel (PF, 24-18-0)
Avantages numériques:
BLB : 1 en 3, Qué : 0 en 2
Arbitres:
Éric Charron, Marc-André Lavoie
Juges de lignes:
Olivier Cimon, Marc Simard
ASSISTANCE:
11 153