/opinion/columnists
Navigation

Trump aime les guerres

Coup d'oeil sur cet article

« Les guerres commerciales sont bonnes et faciles à gagner ». Cette déclaration d’une superbe présomption et d’une abyssale bêtise est de Donald Trump. Il l’a tweeté hier matin.

Il est assez évident que certains pays, comme la Chine, profitent à outrance du marché américain. Mais Trump a placé indistinctement tous les pays dans le même sac. Résultat : les dirigeants du monde entier dénoncent les États-Unis. Même à l’intérieur des États-Unis, de nombreux dirigeants dénoncent la guerre commerciale que Trump veut entreprendre.

1 Quel est le plan du président ?

La guerre commerciale dans l’acier et l’aluminium ne serait que le premier coup de canon de la guerre commerciale globale que Trump veut lancer. Trois scénarios sont sur la table : 1) des tarifs punitifs pour tous ; 2) des tarifs punitifs pour tous et encore plus pour certains pays ; 3) des quotas pour tous.

2 Les guerres commerciales sont-elles bonnes et faciles ?

Déjà, la présence du mot « guerre » dans l’expression aurait dû éveiller les soupçons de Trump. Il faut être particulièrement malade pour supposer qu’une guerre est une bonne chose, qu’elle soit commerciale ou non. Ensuite, affirmer qu’une guerre est facile à gagner est le genre de pari qui caractérise les ignorants.

Rappelons que les États-Unis ont toutes les peines du monde à sanctionner économiquement un petit pays comme la Corée du Nord. La Russie, qui depuis 2014 est frappée de sanctions économiques américaines et européennes, s’en tire plutôt assez bien.

3 Avec quels pays Trump entrerait-il en guerre commerciale ?

Trump voudrait engager une guerre commerciale sur l’acier et l’aluminium avec, entre autres, le Canada, le Mexique, la Corée du Sud, le Japon, le Brésil, l’Union européenne et la Chine. Il entrerait ainsi en guerre commerciale avec 60 % de la planète économique. Partout, les réactions sont très dures. En particulier, Jean-Claude Junker, le président de la Commission européenne, a annoncé qu’il allait élaborer des mesures de rétorsion contre les États-Unis.

4 Pourquoi les guerres commerciales sont-elles dangereuses ?

Le protectionnisme exagéré est souvent vu comme une des principales causes des deux guerres mondiales. En effet, quand les marchés sont trop fermés, les grandes puissances ont tendance à vouloir les envahir grâce à des conquêtes militaires, ne serait-ce que pour garantir leur approvisionnement en ressources naturelles.

Par ailleurs, la mondialisation a amené divers pays à se spécialiser dans des domaines où ils réussissent mieux que les autres. Une guerre commerciale mondiale remettrait en question cette spécialisation. Bien que cette remise en question puisse être justifiable dans certains cas, elle serait déstabilisatrice si elle était globale.

5 Quels seraient les effets d’une guerre commerciale pour les États-Unis ?

Les Américains souffriraient beaucoup d’une guerre commerciale, même si cette guerre ne touchait que l’acier et l’aluminium. Tous les produits fabriqués à partir d’acier ou d’aluminium pourraient être frappés. Par exemple, la compagnie Toyota vient d’avertir les consommateurs américains que leurs autos coûteraient beaucoup plus cher en cas de guerre commerciale.

Les pays frappés par des surtaxes américaines pourraient décider de ne plus acheter d’avions américains. Des usines américaines à hauts salaires fermeraient. À la fin, le paysage économique américain changerait. L’économie américaine deviendrait moins spécialisée et plus générale. Elle serait probablement moins puissante. Mais elle réussirait à absorber les nouveaux travailleurs américains, issus en grande partie de l’immigration latino-américaine. Ceux-ci sont moins éduqués que les travailleurs de la génération précédente. Ils ont donc besoin d’emplois moins spécialisés.