/news/consumer
Navigation

Une dernière fête au Savini

L’établissement qui a ouvert en 2009 ferme ses portes et fera place à une brasserie

Coup d'oeil sur cet article

Près de 400 personnes sont venues dire un dernier adieu au Savini, qui ouvrait ses portes pour une ultime fois, samedi soir.

« Ce n’était que des bons clients, qui étaient là depuis l’ouverture. C’était des gens qui avaient le Savini à cœur et qui voulaient le vivre une dernière fois », dit le propriétaire Yanick Parent.

L’établissement ferme boutique après près de neuf ans d’activités.

« Mon équipe était là comme d’habitude, pour que les gens aient une expérience Savini une dernière fois. J’ai dit à mon associé : “J’espère que tu vas sabrer en masse de champagne ce soir !” », affirme le propriétaire, dont le cœur lourd l’a poussé à quitter en milieu de soirée.

« Je ne me sentais pas bien. J’aime ouvrir des restaurants, mais je n’avais jamais vécu une fermeture. Ce n’est pas agréable. J’étais content de voir tout mon monde, mais c’est plus triste que joyeux », croit-il.

Tourné vers l’avenir

Le Savini maintenant fermé, la transaction avec le brasseur belge de 84 ans Frédéric Van der Kelen devrait se conclure dans les prochains jours, après quoi s’entreprendront d’importants travaux. Une brasserie de style moderne devrait voir le jour d’ici l’été.

« C’est bon pour Québec, c’est bon pour la Grande Allée. C’est vraiment un beau projet », assure Yanick Parent, qui assistera le nouveau propriétaire pendant au moins un an.