/entertainment
Navigation

J’ai des vertiges: Labyrinthite ou neuronite vestibulaire?

Doctor examined the patient's ear with Otoscope. Patient seem to have problems with hearing.
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

On emploie souvent le terme labyrinthite lorsque quelqu’un présente des vertiges. Mais en réalité, le plus souvent, c’est une neuronite vestibulaire.

Jetons un coup d’œil à ces deux entités.

Les deux sont le plus souvent causées par une infection virale.

La neuronite vestibulaire est causée par l’inflammation du nerf vestibulaire situé à l’intérieur de l’oreille. Ce nerf est étroitement lié au maintien et à l’équilibre. Comme l’infection touche habituellement une seule oreille, les informations transmises au cerveau ne sont pas les mêmes dans les deux oreilles. On assiste à ce moment-là à l’apparition des vertiges. La personne a l’impression qu’elle tourne sur elle-même ou que les choses tournent autour d’elle.

La neuronite vestibulaire est plus commune en hiver et au printemps et n’est pas une maladie grave quoiqu’incommodante.

La labyrinthite est une inflammation du labyrinthe situé dans l’oreille interne. Cette petite structure, située près de l’oreille et à l’intérieur du crâne est composée de tubes et de petits sacs remplis de liquide et contenant deux organes importants : la cochlée, nécessaire à l’ouïe, et le système vestibulaire, servant à l’équilibre. Encore là, c’est le signal transmis par les deux oreilles qui est différent et provoque ici aussi des vertiges.

Des nausées

Dans les deux cas, les vertiges s’accompagnent de nausées et parfois de vomissements. Cependant, dans le cas de la neuronite, les vertiges sont très intenses et peuvent durer de deux à sept jours, puis ils diminuent progressivement sur quelques semaines. Il n’y a pas de perte d’audition et pas d’acouphène associés.

En ce qui a trait à la labyrinthite, l’intensité élevée des vertiges peut durer de deux à trois semaines, puis cesser spontanément. À cela peuvent s’ajouter une perte d’audition et des acouphènes. Le risque de récidive pour l’un ou l’autre est assez rare.

Pour poser le diagnostic, votre médecin combinera un questionnaire détaillé, un examen physique et des tests d’audition et d’équilibre, s’il y a lieu.

Le traitement est avant tout symptomatique : repos et mobilisation restreinte des mouvements de la tête. Certains médicaments sont aussi utilisés selon les symptômes : antinauséeux, antivertigineux, sédatifs, etc. Des exercices de rééducation vestibulaire (exercices des mouvements de la tête et du corps) peuvent aider à corriger la sensation de perte d’équilibre.

Retenez cependant qu’il est important de prendre le temps d’en discuter avec un professionnel de la santé si vous présentez des vertiges.

www.passeportsante.net | www.lobe.ca

Mythe ou réalité

Les épinards crus sont très riches en fer.

► Mythe

Malheureusement, la bande dessinée avec notre Popeye le vrai marin qui devient plus fort en mangeant des épinards est une légende. Les épinards ne contiennent pas autant de fer qu’on le croit, mais ils font partie des légumes les plus riches en vitamines et minéraux.

www.extenso.org