/sports/others
Navigation

Le Rouge et Or au championnat canadien de basketball féminin

Le Rouge et Or au championnat canadien de basketball féminin
MATHIEU BELANGER/JOURNAL DE QUEBEC/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Malgré une défaite en finale provinciale, le Rouge et Or de l’Université Laval a reçu un coup de main des Axewomen d’Acadia et prendra part au championnat canadien de basketball féminin qui prendra son envol à compter du 8 mars à Régina.

Le Rouge et Or a obtenu le laissez-passer tant souhaité suite à la victoire d’Acadia par la marque de 80-58 face à l’Île-du-Prince-Édouard, hier après-midi, en finale de la Conférence Atlantique.

«Je suis content qu’on obtienne une autre chance, a souligné l’entraîneur-chef Guillaume Giroux. Je serais plus enthousiaste si on avait gagné la finale provinciale contre McGill, samedi, mais on va le prendre notre laissez-passer.»

Le Rouge et Or est classé au 7e rang parmi les huit équipes qui prendront part au national. Les protégées de Giroux croiseront le fer avec les Cougars de Régina en quart-de-finale, jeudi soir. Championnes de l’Ouest, les Cougars sont les deuxièmes favorites du tournoi. «On ne peut pas se plaindre de notre classement puisque nous sommes l’équipe invitée, a souligné Giroux. Les Cougars sont parmi les équipes favorites depuis le début de la saison. Elles ont présenté une fiche de 32 victoires et trois défaites. Elles sont battables et McGill les avait battues en début de saison. Je préfère affronter l’équipe hôtesse en première ronde que plus tard dans le tournoi.»

«On va se présenter à Régina sans complexe et sans pression, de poursuivre Giroux. Le chemin pour se rendre en finale sera plus difficile que l’an dernier, mais il faut battre de grosses équipes pour remporter le championnat. Tout peut arriver et l’objectif est de jouer trois parties.»

Le Rouge et Or parviendra-t-il à oublier la défaite de 56-52 subie face aux Martlets, samedi, alors qu’elles ont laissé filer une priorité de 13 points après trois quarts? «On a encore la défaite sur le cœur, a reconnu Giroux, mais les filles avaient un souper d’équipe ce soir (hier). On va tenir un entraînement, lundi, et regarder le 4e quart du match contre McGill, mais on ne passera pas trois heures là-dessus.»

De leur côté, les Martlets qui occupent le 4e rang et qui sont les championnes en titre affronteront les Marauders de McMaster. Invaincues cette saison, les Ravens de Carleton sont l’équipe favorite.