/sports/others
Navigation

Athlétisme: le Rouge et Or veut s'inspirer de 2017 aux championnats canadiens

Le vétéran Nicolas Morin est champion provincial sur 1000 m et 1500 m.
Photo ROBY ST-GELAIS Le vétéran Nicolas Morin est champion provincial sur 1000 m et 1500 m.

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir tout raflé au niveau provincial, le club d’athlétisme du Rouge et Or de l’Université Laval se pointera à Windsor pour les championnats canadiens U Sports avec des ambitions plus modestes non sans pour autant jouer les touristes à ce dernier rendez-vous de la saison.

À pareille date l’an dernier, les représentants du campus de Sainte-Foy étaient sur le point d’enregistrer les meilleures performances de l’histoire du club à cette compétition, les hommes décrochant la médaille de bronze et les filles finissant huitièmes aux classements par équipe.

«On aimerait être capable d’au moins égaler ça», a reconnu l’entraîneur-chef Félix-Antoine Lapointe, mardi, avant de sauter dans l’autobus pour une balade d’une douzaine d’heures.

Pour y arriver, le Rouge et Or aura besoin que ses ténors livrent la marchandise comme ils l’ont fait depuis le début de la saison.

«On a plusieurs étudiants-athlètes qui aspirent au podium au niveau individuel. Ça augmente l’excitation à l’approche du championnat. D’une année à l’autre, on a entre deux et quatre athlètes qui vont chercher des podiums. Là, ça pourrait être plus de cinq», a lancé Lapointe.

Morin en mission

Champion provincial sur 1000 m et 1500 m, le vétéran Nicolas Morin entonnera son chant du cygne rempli d’espoirs en sol ontarien. 

«Je suis vraiment motivé puisqu’il s’agira de mes derniers championnats universitaires, ce qui clôtura mon parcours scolaire. Je sais que je vais être nostalgique après la compétition, mais c’est l’année où je peux être le plus compétitif pour [obtenir] des podiums», a observé le favori pour l’emporter sur 1000 m.

La recrue Jean-Simon Desgagnés sera aussi à surveiller 1500 m et 3000 m, tout Simon Beaulieu au lancer du poids et du marteau.

Aucune pression pour Dubé-Lavoie

Remis d’une blessure au pied, la coureuse Aurélie Dubé-Lavoie croit pouvoir demeurer parmi les cinq meilleures spécialistes au pays au 1500 m. À son premier essai, l’an dernier, elle avait obtenu le bronze.

«Ce que j’aime, c’est que je n’ai pas d’attentes ni de pression. Je pense que ça va être le fun de voir ce que je peux faire. Certes, je ne suis pas dans la forme de ma vie présentement, mais tout peut arriver», a mentionné l’étudiante en droit.

Sa coéquipière de demi-fond Jessy Lacourse, quatre fois médaillée d’or à Sherbrooke il y a deux semaines, figurera également parmi les prétendantes de la délégation d’une trentaine d’athlètes.