/news/health
Navigation

Crise des opioïdes: dur début d'année en Colombie-Britannique

Coup d'oeil sur cet article

L'année 2018 a mal commencé sur le front de la lutte contre les opioïdes, le nombre mensuel de décès par surdose de drogue ayant bondi de 25 % en Colombie-Britannique.

Le Bureau du coroner de la Colombie-Britannique a indiqué mardi que 125 personnes sont mortes d'une surdose de drogue en janvier 2018, contre 100 personnes en décembre 2017.

Malgré cette hausse, l'année démarre mieux qu'en 2017, lorsque 142 personnes avaient perdu la vie en janvier. Ce mois avait d'ailleurs été le deuxième parmi les plus meurtriers de l'année, derrière le mois d'avril et ses 149 victimes.

L'an dernier, 1422 personnes ont perdu la vie à la suite d'une surdose de drogue dans la province. Du nombre, 1156 avaient consommé, volontairement ou à leur insu, du fentanyl, un opioïde synthétique 100 fois plus puissant que la morphine.

Par comparaison, 317 personnes sont mortes dans un accident de voiture dans la province en 2016.