/entertainment/shows
Navigation

Des gars dans un spectacle de princesses

Frédéric Allain et Alexis St-Louis en tournée avec Disney on Ice

Frédéric Allain et Alexis St-Louis font partie de la distribution du spectacle Rêver en grand, de Disney on Ice, qui met en vedette 47 patineurs.
Photo Jean-François Desgagnés Frédéric Allain et Alexis St-Louis font partie de la distribution du spectacle Rêver en grand, de Disney on Ice, qui met en vedette 47 patineurs.

Coup d'oeil sur cet article

Plus jeunes, Frédéric Allain et Alexis St-Louis rêvaient de médailles d’or et de Jeux olympiques. Ils poursuivent aujourd’hui leur carrière de patineurs avec Disney on Ice et ils s’éclatent un peu partout sur la planète.

« J’ai patiné en Asie, en Europe, en Australie et en Amérique du Sud, et dans 46 pays dans le monde », a lancé Frédéric Allain, qui s’est joint à l’univers de Disney on Ice en 2009, après avoir participé à sept Championnats canadiens.

Le patineur de 32 ans, originaire de Miramichi, au Nouveau-Brunswick, personnifiera le Prince Éric dans le conte La Petite Sirène, une des neuf histoires du spectacle Rêver en grand, qui se déploiera, à partir de cet après-midi, sur la surface glacée du Centre Vidéotron.

« On retrouve Blanche-Neige, qui a vu le jour, il y a très longtemps, et ça va jusqu’à La Reine des Neiges », a-t-il indiqué, précisant que chaque princesse est accompagnée de son prince et que ce spectacle, pour toute la famille, s’adresse aussi aux garçons.

Rêve en grand mettra aussi en vedette les Belle, Cendrillon, Raiponce, Tiana, Jasmine et Aurore.

Alexis St-Louis, qui a participé à trois Championnats canadiens, chez les novices et les juniors, fait partie de l’aventure Disney on Ice depuis quatre ans. Il patinera dans cinq des neuf numéros de ce spectacle impliquant 47 patineurs.

« Un patineur danseur peut, parce qu’il est moins impliqué dans l’histoire et les dialogues, interagir avec le public. On fait des high five avec les gens autour de la surface glacée et on peut voir de très près les visages des enfants qui ont du plaisir », a fait remarquer le jeune homme de 22 ans, originaire de Windsor, au Québec.

Huit mois par année

Frédéric Allain et Alexis St-Louis ont un point commun. Ils avaient, comme idole, le patineur canadien Kurt Browning.

« C’est en le voyant aux Jeux olympiques en 1994 que j’ai eu le goût de faire du patinage artistique. Mon père voulait que je joue au hockey, mais je préférais faire des pirouettes avec ma sœur sur la patinoire familiale », a raconté Frédéric.

Ce dernier adore cette aventure qu’il vit avec Disney on Ice et qui le tient occupé huit mois par année.

« C’est différent de la compétition, où c’est plus stressant. Tu t’entraînes pendant des mois pour une compétition où ça peut bien ou mal aller. Avec Disney, j’ai l’occasion de patiner tous les jours et de voir les visages des enfants qui sont tous excités. Et ça, c’est une très belle récompense », a-t-il fait savoir.

Les deux patineurs souhaitent poursuivre, le plus longtemps possible, leur association avec Disney on Ice, avec des opportunités d’accéder à des postes de chorégraphes, de directeurs de performance et d’entraîneurs.

« J’aimerais ça, faire de l’enseignement, devenir juge ou évaluateur technique lors de compétitions », a mentionné Alexis St-Louis, qui raconte avoir suivi les compétitions de patinage artistique des derniers Jeux olympiques dans la salle de costumes aménagée en marge des spectacles pour Disney on Ice.


Rêver en grand de Disney on Ice est présenté jeudi (15 h et 19 h) et demain, samedi et dimanche, à 11 h et 15 h au Centre Vidéotron.