/sports/hockey
Navigation

Espoirs ravivés

Coup d'oeil sur cet article

FORT LAUDERDALE | Montrant une fiche de six victoires consécutives et huit à leurs neuf dernières rencontres devant leurs partisans, les Panthers de la Floride sont pratiquement invincibles au BB&T Center.

Contrairement au Canadien, la formation de la Floride a su renverser la vapeur au cours des dernières semaines pour raviver les espoirs de participer aux séries éliminatoires, ce qu’elle n’a réalisé que deux fois au cours des 16 dernières saisons.

Avant la pause du match des étoiles, les Panthers étaient à 12 points d’une qualification pour la danse du printemps. Depuis le 28 janvier, ils montrent un dossier de 13-3-1.

Ils ne concèdent que deux et cinq points aux Blue Jackets de Columbus et aux Devils du New Jersey respectivement, au classement des équipes repêchées dans l’Association de l’Est, et ce, avec trois matchs de plus à disputer que leurs principaux rivaux.

« Pour réussir dans cette ligue, a fait remarquer Keith Yandle après l’entraînement de son équipe mercredi après-midi, il faut performer à domicile. Et c’est exactement ce que nous avons fait récemment. Mais ça doit continuer, nous n’avons pas le choix. »

À sa deuxième saison dans l’uniforme des Panthers, le défenseur occupe le cinquième rang des meilleurs pointeurs de son équipe, avec une récolte de 42 points. C’est déjà un de plus que la production qu’il avait affichée l’an dernier à sa première saison en Floride.

« Notre calendrier a été favorable et le sera encore pour les cinq prochaines rencontres, a-t-il poursuivi. Il faut poursuivre dans la même veine. »

Un point précieux

Ce séjour à la maison a été interrompu par une courte escale chez leur voisin, le Lightning de Tampa Bay, affrontement qu’ils ont perdu mardi par la marque de 5 à 4 en prolongation.

Tirant de l’arrière par deux buts en troisième période, les Panthers ont réussi à créer l’égalité avant de voir l’adversaire trancher le débat après les 60 minutes réglementaires.

« Nous avons montré beaucoup de caractère en revenant de l’arrière contre une des puissances du circuit, a renchéri Yandle. Nous avons quitté Tampa avec un point précieux en banque. »

La visite du Canadien, jeudi soir, marquera le début d’une autre séquence de cinq matchs à la maison. Leur prochaine rencontre à l’étranger n’aura lieu que le 19 mars, justement contre le Tricolore au Centre Bell.

« Nous avons encore beaucoup de rencontres à jouer, a, pour sa part, indiqué l’attaquant Nick Bjugstad, auteur d’un tour du chapeau à Tampa il y a deux jours. Et on ne peut certes pas compter sur les autres formations pour nous aider.

« Des adversaires comme le Canadien seront là pour brouiller les cartes. Pas question de les prendre à la légère. Il faut jouer avec l’énergie du désespoir. »


Le retour de Roberto Luongo au sein de la formation n’est pas étranger à la brillante tenue des Panthers. Avant de subir la défaite mardi contre le Lightning, le gardien québécois, qui célébrera ses 39 ans le 4 avril, avait inscrit cinq gains consécutifs. Blessé à l’aine le 4 décembre, il n’est revenu au jeu que deux mois et demi plus tard.