/news/currentevents
Navigation

Un couple accusé pour avoir maltraité à mort son chien

Un couple accusé pour avoir maltraité à mort son chien
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

DUNCAN, C.-B. | Un couple de la Colombie-Britannique devra faire face à la justice pour avoir maltraité son chien au point où ce dernier est mort, deux jours après avoir été secouru, ont annoncé les autorités mercredi.

Selon la SPCA de la Colombie-Britannique, Anderson Joe et Melissa Tooshley ont laissé leur chien à l'abandon, attaché avec une minuscule laisse longue de seulement quelques centimètres.

L'animal, découvert et saisi le 16 février dernier, était extrêmement amaigri et se tenait dans un mélange de boue et de ses excréments.

Pire encore, le collier du chien était tellement profondément enfoncé dans son cou que sa tête avait enflé, atteignant au moins le double de la taille qu'elle aurait dû avoir. Le collier avait causé une infection et brûlé la peau de l'animal, au point d'exposer la trachée et la jugulaire du chien.

La pauvre bête a été amenée d'urgence dans une clinique vétérinaire, mais le chien a finalement succombé à ses blessures deux jours plus tard.

«C'est l'un des cas d'abus les plus révoltants et troublants que nous avons pu voir», a dénoncé la responsable de l'application de la loi pour la SPCA de la Colombie-Britannique, Marcie Moriarty.

S'il est condamné, le couple pourrait écoper d'une peine maximale de cinq ans d'emprisonnement, d'une amende de 10 000 $ et d'une interdiction à vie d'avoir des animaux.