/sacchips/zoneassnat
Navigation

La ministre Hélène David récidive avec un nouveau chandail «girlpower»

La ministre Hélène David
Photo Simon Clark/Agence QMI La ministre Hélène David

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir fait sensation avec un chandail thématique lors du lancement de la campagne «Sans oui, c’est non!», la ministre responsable de la Condition féminine, Hélène David, arbore un chandail «girlpower» en cette journée internationale de la femme.

Si son chandail «Oui» interchangeable en «Non» sera bientôt en vente dans les magasins Simons, celui qu’elle porte en ce 8 mars en est un exclusif, qu’elle a fait faire sur mesure, confirme son attachée de presse Anne-Marie Dussault-Turcotte.

D’ailleurs la ministre David porte fièrement son tee-shirt «Fière d’être Femme», accompagné du macaron «Féministe tant qu’il le faudra», au cours d’une tournée, amorcée au beau milieu de la nuit, pour saluer des femmes «de l’ombre», dont certaines d’entre elles font un travail atypique.

Jusqu’à présent, elle s’est rendue à 3 h ce matin à l’Institut de Cardiologie de Montréal, avant de visiter les femmes notamment recherchistes ou camérawoman de Radio-Canada.

Elle a par la suite salué les femmes à la station Berri-UQAM.

La ministre a déjeuné avec la mairesse de Montréal Valérie Plante au Chaînon.

Elle s’est entretenue avec la directrice générale du Théâtre du Nouveau Monde, Lorraine Pintal.

Elle doit ensuite visiter TVA, les propriétaires de la Ferme St-Ours, le Quartier général du Service de police de la Ville de Montréal où elle discutera avec des femmes policières. Elle se rendra au Monastère et Paroisse Saint-Antoine Le Grand pour rencontrer des femmes issues de l’immigration et terminera sa journée avec Pénélope McQuade.