/sports/fighting
Navigation

Une occasion en or pour Barriault

Le combattant sera la tête d’affiche d’un gala de la TKO MMA au Centre Vidéotron

Marc-Andre Barriault
Photo courtoisie Marc-André Barriault (à gauche) défendra sa ceinture de champion des poids moyens le 4 mai au Centre Vidéotron.

Coup d'oeil sur cet article

Le combattant québécois Marc-André Barriault frappe aux portes de l’UFC et son dernier combat avec l’organisation TKO MMA avant de faire le saut dans le grand circuit pourrait bien avoir lieu chez lui, à Québec. L’organisation a annoncé jeudi qu’il serait la tête d’affiche du TKO43, le 4 mai prochain, au Centre Vidéotron.

Champion du monde des poids moyens, Barriault (9-1, 6 KO) ne sait toutefois toujours pas contre qui il défendra sa ceinture le 4 mai prochain. Sentant qu’il avait fait le tour de la division, le natif de Gatineau qui demeure à Québec depuis sept ans a demandé à affronter un combattant de l’extérieur et le nom du Vancouverois Brendan Kornberger circule à l’heure actuelle. Celui qui présente une fiche de 8-3 en arts martiaux mixtes fera ses débuts en TKO MMA le 16 mars alors qu’il affrontera Francis Charbonneau. Avec une victoire, Kornberger obtiendrait donc probablement la chance d’affronter Barriault pour le titre mondial.

Une chose est sûre, toutefois : qui que soit son adversaire, Barriault entend prouver qu’il peut maintenant faire le saut en UFC.

« Aller chercher la ceinture était une motivation incroyable, mais, maintenant, la garder et pouvoir la défendre, c’est une autre chose. C’est sûr que dans le meilleur scénario, terminer sur une bonne note dans ma ville solidifierait ma position. Je suis très reconnaissant de ce que TKO m’a apporté jusqu’à présent dans ma carrière. Par contre, avec la fiche que j’ai, je pense que l’UFC est la prochaine étape logique et je veux être le prochain à rentrer dans la grande ligue », a mentionné le combattant de 28 ans en entrevue téléphonique avec Le Journal, jeudi.

Ce dernier avait d’ailleurs fait la demande à l’organisation, après sa victoire au Centre Bell, de défendre son titre à Québec, devant les siens.

Meunier en action aussi

Au total, 14 combats auront lieu le 4 mai prochain au Centre Vidéotron. Outre la défense de titre de Barriault, le combat mettant en vedette Jonathan Meunier (8-1, 5 KO) sera certainement le plus attendu. Le Québécois, qui a fait une saucette dans l’UFC, se battra pour le titre vacant des 170 lb face à Pedro Gostinski Jr (11-1, 7 KO).

Parmi les autres combats à l’affiche, notons celui entre Jade Masson-Wong et Maggie Poulin, qui feront toutes les deux leurs débuts professionnels.

Pour Masson-Wong, il s’agira d’une soirée encore plus spéciale puisqu’elle partage sa vie avec Barriault depuis trois ans.

« On s’entraîne fort à deux. Depuis qu’on est ensemble, on n’a fait que progresser et là, on a la chance de se battre ici devant notre monde, ensemble. Je vois vraiment ça comme une belle histoire », a mentionné le champion des poids moyens.