/news/politics
Navigation

Parti conservateur de l’Ontario : Christine Elliott reconnait finalement la victoire de Doug Ford

Ontario Progressive Conservatives will meet Saturday to set out the guidelines for the race to choose the party�s next leader.
PC MPP Christine Elliott, the first and so far only declared candidate,
ANTONELLA ARTUSO/ts/Toronto Sun/QMI Agency

Coup d'oeil sur cet article

Le Parti progressiste conservateur de l'Ontario a officiellement désigné Doug Ford comme son chef, dimanche, à l'issue d'un vote serré qui a finalement été reconnu par la candidate Christine Elliott en soirée.

Après avoir annoncé son intention de contester le résultat de l’élection qui s’est décidée sur le fil de samedi, Mme Elliott a finalement admis sa défaite dans une déclaration publiée dimanche soir.

«Le rythme de la course à la direction du Parti conservateur a été rapide et il y a eu de nombreux revirements inattendus en cours de route. C’est pour cela que mon équipe a pris les dernières 24h pour examiner les résultats de l’élection qui était vraiment serrée», a mentionné celle qui avait d’abord concédé sa défaite samedi avant de changer d’idée dimanche matin.

«Après avoir terminé cet examen, j’ai confiance en ces résultats. J’ai félicité Doug Ford pour cette campagne âprement disputée», a ajouté Mme Elliott qui compte se présenter comme candidate aux élections de juin pour son parti.

Ontario Progressive Conservatives will meet Saturday to set out the guidelines for the race to choose the party�s next leader.
PC MPP Christine Elliott, the first and so far only declared candidate,
Photo Michael Peake / Agence QMI

Le nouveau chef a bien accueilli ce message.

«Merci Christine! Tu es une grande amie et j’ai hâte de travailler avec toi pour mettre l’Ontario sur la bonne voie», a dit sur Twitter M. Ford, le frère de l’ancien maire controversé de Toronto Rob Ford.

Christine Elliott avait affirmé en matinée que moins de 150 «points» la séparaient de Doug Ford, tandis que des milliers de membres du parti n'auraient pas voté dans la bonne circonscription, afin de justifier sa contestation des résultats.

Cette démarche n'avait toutefois pas empêché le conseil exécutif du Parti conservateur ontarien d'entériner les résultats. «L'exécutif a hâte de travailler avec notre nouveau chef @fordnation pour vaincre [la première ministre] Kathleen Wynne le 7 juin», avait indiqué le parti sur son compte Twitter dimanche.

Pour sa part, la candidate Caroline Mulroney avait concédé la victoire à Doug Ford, tout en appelant à l'unité du parti. Elle a joint le geste à la parole, dimanche, en faisant du porte-à-porte dans la circonscription de York-Simcoe au nom de son parti.

La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, a pris acte de la nomination de Doug Ford à la chefferie du Parti conservateur en le félicitant sur son compte Twitter. Elle s'est toutefois attaquée aux politiques du parti de son nouveau rival quelques heures plus tard.

La course à la chefferie du Parti progressiste conservateur de l'Ontario a été rendue nécessaire par la démission de Patrick Brown en raison d'allégations d'inconduites sexuelles. Ce dernier a démenti ces allégations et s'est même brièvement présenté dans la course à sa propre succession, avant de jeter l'éponge.