/finance/business
Navigation

Le premier club privé pour les mordus du vin

Il concurrencera les celliers de la SAQ avec des succursales à Montréal et à Québec

Sandrine Balthazard
Photo Chantal Poirier La présidente et fondatrice du Parloir, Sandrine Balthazard, dans ses installations du quartier Griffintown, à Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

Le Parloir veut prendre de l’expansion au Québec. Le premier club privé avec cellier collectif en sol québécois souhaite faire des petits. Une succursale du Parloir pourrait même ouvrir ses portes à Québec prochainement.

« On est en pourparlers avec des gens de Québec et aussi avec des gens de Montréal. Il y a beaucoup d’intérêt pour notre concept », a indiqué au Journal la présidente et fondatrice du Parloir, Sandrine Balthazard.

Ouvert depuis l’automne dernier dans le quartier Griffintown à Montréal, Le Parloir compte déjà plus de 170 membres.

Moyennant un abonnement annuel de 100 $ par mois (1200 $ par année), chaque membre du Parloir a droit à un espace cellier où il peut entreposer jusqu’à 100 bouteilles de vin.

Mais on ne fait pas qu’entreposer ses bouteilles au Parloir. Le club privé est aussi un lieu d’échanges et de rencontres autant pour les grands amateurs que pour les curieux, précise Mme Balthazard.

« C’est un lieu pour brasser des affaires et également réseauter et en apprendre davantage sur le vin », dit-elle.

Les membres du Parloir peuvent ainsi venir travailler le jour comme le soir alors qu’un espace de travail inspiré du concept WeWork est disponible tout comme des salles privées et un salon commun de rencontres avec fauteuils et bar sans réservation.

Vie de condo

Selon Mme Balthazard, une très grande majorité des clients du Parloir vivent dans des condos. Ils ont peu d’espaces pour disposer de leurs bouteilles de vin dans leur résidence. Le concept du Parloir devient alors très attrayant.

Ancienne animatrice de foule lors des matchs du Canadien au Centre Bell, Sandrine Balthazard nage dans l’univers du vin depuis son enfance. Ses parents ont fondé l’agence d’importations Vins Balthazard en 1995.

C’est d’ailleurs lors d’un voyage vinicole en Allemagne qu’elle dit avoir eu l’idée de son concept de club privé avec cellier collectif qui gagne en popularité.

Autres espaces

Au Québec, la Société des alcools du Québec (SAQ) exploite déjà deux espaces de location de cellier, dont un est situé au sous-sol de son siège social, rue De Lorimier, et l’autre à L’Île-des-Sœurs.

Dans la métropole, La Cave Saint-Jacques et Dans Ma Cave offrent aussi des services d’entreposage de bouteilles de vin.