/sports/football
Navigation

NFL: renfort bienvenu en défensive

Malcolm Butler s’est rendu célèbre grâce à cette interception réalisée à la fin du quatrième quart, lors du Super Bowl en 2015. Ce jeu scellait l’issue du match et donnait la victoire aux Patriots.
Photo AFP Malcolm Butler s’est rendu célèbre grâce à cette interception réalisée à la fin du quatrième quart, lors du Super Bowl en 2015. Ce jeu scellait l’issue du match et donnait la victoire aux Patriots.

Coup d'oeil sur cet article

Les principaux agents libres disponibles à l’offensive ont été présentés dimanche, mais les équipes désireuses de renforcer leur défensive ne seront pas en reste. Voici quelques joueurs qui devraient retenir l’attention pour regarnir les effectifs sur la ligne défensive, dans le groupe de secondeurs, ainsi que dans la tertiaire.

Les joueurs de ligne

Sheldon Richardson | 27 ans

L’histoire se répète dans le cas de Richardson. Bourré de talent, peut-il enfin afficher la maturité désirée pour devenir un leader d’impact ? À ce stade-ci de sa carrière, on en doute ! Il ne deviendra jamais un véritable chasseur de quarts-arrière, mais la qualité de son jeu dans plusieurs autres facettes en fera un joueur convoité.


Muhammad Wilkerson | 28 ans

Après une saison fantastique de 64 plaqués et 12 sacs en 2015, Wilkerson a hérité d’un richissime contrat... que les Jets viennent de déchirer après seulement deux ans. Durant ces deux saisons, sa production a drastiquement chuté, mais les blessures ont aussi limité son impact. Le potentiel de coup de circuit est toujours là.


Star Lotulelei | 28 ans

Le gros plaqueur a connu un solide début de carrière avec les Panthers, même s’il n’a jamais su s’élever au rang des joueurs les plus dominants de la ligue à l’intérieur de la ligne défensive. Il demeure un atout majeur contre le jeu au sol et représente un joueur très athlétique pour son gabarit.


Dontari Poe | 27 ans

L’expérience d’une saison avec les Falcons n’a pas été tellement concluante, après ses premières années au sein des Chiefs. Il se retrouve donc agent libre pour une deuxième année de suite et ses exigences salariales seront revues à la baisse. À prix raisonnable, bien des équipes s’intéresseront à un plaqueur de 340 livres.


Trent Murphy | 27 ans

En voilà un qui pourrait causer une belle surprise... Murphy semblait en voie de devenir un joueur d’impact à sa troisième saison en 2016 avec neuf sacs du quart. Une suspension et une blessure au genou ont mis fin à sa dernière saison avant qu’elle ne débute. Le talent est là, reste à voir s’il sera utilisé comme ailier ou secondeur.

Les secondeurs

NaVorro Bowman | 29 ans

Bowman n’a disputé que 10 matchs la saison dernière, mais ça ne l’a pas empêché d’être meneur chez les Raiders avec 89 plaqués. L’instinct de ses belles années au préalable à San Francisco semble toujours aussi vif et les Raiders, qui ont besoin de toute l’aide possible en défensive, seraient mal vus de le laisser aller voir ailleurs.


Nigel Bradham | 28 ans

Bradham fait partie de ses secondeurs qui passent quelque peu sous le radar du commun des mortels parce qu’il n’est pas un monstre de statistiques. Rares toutefois sont les joueurs aussi complets à sa position pour réaliser des jeux contre la course et en couverture de passe. Sa vitesse lui permet de se mesurer à plusieurs armes adverses.


Preston Brown | 25 ans

Brown est toujours jeune et a mené dans la NFL la saison dernière pour les plaqués avec 144. Ce chiffre est parfois trompeur, car Brown peut souvent se faire prendre à contre-courant, mais les qualités athlétiques sont là et un gourou défensif acceptera sans doute de le prendre sous son aile pour le remodeler à son image.


Paul Posluszny | 33 ans

Même s’il est dans la ligue depuis toujours et qu’il ne rajeunit pas, Posluszny demeure un joueur trop souvent regardé de haut. Il est solide à tous les niveaux, ce qui lui permet de compenser sa vitesse devenue plus limitée avec le temps. Il est devenu M. Jaguars avec les années, mais l’équipe risque de passer à un autre appel, vu ses 33 ans.


Zach Brown | 28 ans

Brown s’impose depuis quelques années comme une machine à réaliser des plaqués. Face au jeu au sol, il excelle la plupart du temps. Ses aptitudes ne sont pas aussi élevées contre le jeu aérien, mais Brown demeure tout de même un secondeur qui peut voir beaucoup de terrain.

Les demis de coin

Malcolm Butler | 28 ans

Butler n’a plus besoin de présentation et son exclusion du dernier Super Bowl a fait amplement jaser. La relation avec les Patriots s’est détériorée durant un pénible affrontement contractuel il y a un an, des rumeurs d’échange et un niveau de jeu qui a décliné. Cependant, Butler demeure très respecté et ne patientera pas trop longuement.


Trumaine Johnson | 28 ans

L’arrivée de Marcus Peters et Aqib Talib avec les Rams signifie du même coup la fin de leur union avec Trumaine Johnson. Ce dernier, sans être une super vedette établie, montre un style de jeu physique que les coordonnateurs défensifs apprécient. Il a de l’expérience en banque contre les receveurs numéro un et recevra un alléchant chèque de paie quelque part.


EJ Gaines | 26 ans

Personne ne devrait casser la banque pour Gaines, mais il a rendu de bons services aux Bills après avoir été acquis dans l’échange Sammy Watkins. Pour une équipe en quête de profondeur plutôt que d’un vrai demi de coin numéro un, il représente un nom dont on entend peu parler, mais qui peut étonner.


Aaron Colvin | 26 ans

Dans l’ombre des excellents Jalen Ramsey et AJ Bouye, Colvin a fait peu parler de lui, mais ne vous fiez pas aux apparences. Les demis de coin dans la fleur de l’âge qui jouent de manière aussi efficace à l’intérieur face aux ailiers insérés sont une denrée plutôt rare sur le marché des joueurs autonomes. Une équipe tombera assurément amoureuse.


Brent Grimes | 34 ans

L’âge, l’âge, l’âge... C’est le seul facteur qui représente un point d’interrogation dans le cas de Grimes, que plusieurs pensaient au bout du rouleau l’an dernier. Il a pourtant connu une bonne saison avec les Buccaneers, démontrant que le citron n’est peut-être pas totalement pressé.

Les demis de sûreté

Eric Reid | 26 ans

Reid risque de faire peur à quelques équipes en raison de son implication dans les protestations lors d’hymnes nationaux et dans les causes sociales. Son style physique amène toutefois une dimension agressive à toute défensive. Ce style qu’il pratique a toutefois laissé son lot de blessures lors des deux dernières saisons.


Morgan Burnett | 29 ans

Burnett fait partie des meubles dans la tertiaire des Packers depuis huit ans. Il demeure l’un des joueurs les plus polyvalents pour cette défensive trop souvent criblée de trous et de blessures. D’ailleurs, Burnett lui-même a raté 10 matchs dans les trois dernières saisons, ce qui représente une source d’inquiétude. Sinon, son jeu demeure solide.


Kenny Vaccaro | 27 ans

Vaccaro, qui était présenté comme la prochaine merveille du monde à son arrivée dans la ligue en raison de sa prétendue polyvalence extrême, n’a pas répondu aux attentes des Saints. Il demeure un joueur de qualité, mais ses déficiences en couverture de passe l’ont empêché de devenir le joueur qu’il aurait pu devenir.


Tre boston | 25 ans

Après trois saisons sans histoire avec les Panthers, Boston a été embauché par les Chargers, avec lesquels il est sorti de sa coquille grâce à cinq interceptions, huit passes défendues et 79 plaqués. Reste à voir s’il s’agissait seulement d’une année fructueuse dans le système parfait pour lui ou du début d’une lancée, à 25 ans seulement.


TJ Ward | 31 ans

Dominant au cours des dernières saisons à Denver, Ward a été embauché à Tampa après avoir été libéré, mais cette association n’a jamais fonctionné. Il a donc été invisible l’an dernier, mais n’a probablement pas dit son dernier mot. À 31 ans, il peut encore potentiellement donner quelques saisons de qualité.

6 AUTRES NOMS À SURVEILLER...

Chaque année, pendant que les gros noms volent les manchettes sur le marché des agents libres, quelques trouvailles à bas prix se révèlent d’excellents contributeurs. Voici quelques aubaines potentielles.

Shamar Stephen

Vikings, 27 ans

Le plaqueur a fait partie de la rotation au sein de l’excellente ligne défensive des Vikings et pourrait rechercher un plus grand rôle. Un bon coup à venir malgré le relatif anonymat.


Avery Williamson

Titans, 26 ans

Méconnu au Tennessee, il est impeccable contre le jeu au sol et se débrouille plutôt bien en situation de passe. Il n’accumulera pas de sacs, mais est un joueur complet.


Patrick Robinson 

Eagles, 30 ans

Robinson a bien joué pour les Eagles à titre de demi de coin face aux ailiers insérés. Il a 30 ans, mais une telle spécialité est de plus en plus recherchée.


Morris Claiborne

Jets, 28 ans

Dans un rôle de demi de coin numéro 2, Claiborne peut encore rendre de fiers services. À prix raisonnable, un partant de qualité n’est jamais de refus.


Bashaud Breeland

Redskins, 26 ans

Breeland a montré un potentiel fort intéressant avec les Redskins à ses débuts. Un demi de coin libre comme l’air dans la mi-vingtaine devient souvent multi millionnaire...


Tahir Whitehead

Lions, 27 ans

Depuis deux ans, il a réellement pris son envol comme secondeur à Detroit. Sans devenir le général d’une défensive, il représentera un ajout utile à plusieurs sauces.