/sports/football/rougeetor
Navigation

Au tour de Amoah et de Pierre de s’exécuter

Les deux joueurs du Rouge et Or sont satisfaits de leur proday de mardi au PEPS

Christopher Amoah
Photo Didier Debusschère Christopher Amoah

Coup d'oeil sur cet article

Le porteur de ballon Christopher Amoah et l’ailier espacé Tyrone Pierre étaient très heureux de leurs performances au proday du Rouge et Or, mardi, au PEPS de l’Université Laval.

Les Redskins de Washington et les Alouettes de Montréal étaient présents. « Je suis très content et très satisfait de mes performances, a souligné Amoah. J’ai vécu une grosse expérience et j’espère recevoir de bonnes nouvelles. J’étais excité et pas stressé. Je vise toujours le plus haut, la NFL a toujours été un objectif et j’ai toujours voulu montrer mes habiletés aux recruteurs. C’était un rêve d’obtenir un proday. Certains peuvent croire que ce n’est pas réaliste de viser la NFL, mais j’ai confiance en mes habiletés et je crois en mes chances. »

« Je rêvais d’obtenir un proday depuis au moins deux ans, de renchérir Pierre après que Charles Vaillancourt et Antony Auclair eurent obtenu une occasion de se faire valoir. Tout peut arriver si je continue de travailler et si je reste humble. »

Amoah aurait aimé réussir un meilleur temps sur 40 verges. Il a gelé le chrono à 4 s 53 comparativement à 4 s 47 lors du Défi Est-Ouest en mai dernier à Québec. « Je visais un temps de 4 s. Il me reste deux semaines pour me préparer et j’espère le réaliser lors du camp national, à Winnipeg. »

Christopher Amoah et Tyrone Pierre ont effectué plusieurs tests hier midi notamment devant le recruteur des Redskins et leur ancien coéquipier, Antony Auclair.
Photo Didier Debusschère
Christopher Amoah et Tyrone Pierre ont effectué plusieurs tests hier midi notamment devant le recruteur des Redskins et leur ancien coéquipier, Antony Auclair.

« Jamais satisfait »

De son côté, Pierre a signé un chrono de 4 s 57. Il a très bien fait au saut vertical avec un bond de 36,5 po. « Je ne suis jamais satisfait, a-t-il indiqué. Je suis capable de sauter plus haut. C’est un bon premier pas. Je n’ai pas atteint mon plateau. On n’a eu qu’un petit aperçu de mon potentiel. Sur 40 verges, je ne suis pas nécessairement content de mon temps, mais j’ai deux semaines pour continuer ma préparation et réaliser un meilleur temps à Winnipeg. »

Au développé-coucher, Amoah et Pierre ont respectivement réussi 17 et 13 répétitions. Ils ont réussi des chronos similaires aux épreuves d’agilité. Amoah a réussi des temps de 4 s 24 au T-Test et de 7 s 3 aux 3 cônes, comparativement à 4 s 22 et 7 s pour Pierre.

Impliqué dans le même processus l’an dernier, alors que 17 équipes s’étaient déplacées pour le voir en action, Antony Auclair était aux premières loges pour encourager ses anciens coéquipiers. L’ailier rapproché des Buccaneers de Tampa Bay a apporté des ballons de la NFL pour les situations de passe avec Hugo Richard. « On a pratiqué avec Antony il y a deux semaines, a précisé Pierre, et il nous a donné des trucs. »

Beaux espoirs

En plus des joueurs québécois, Sasha Ghavami représente deux des plus beaux espoirs en prévision du repêchage de la LCF. Les joueurs de ligne offensive David Knevel (Nebraska) et Ryan Hunter (Bowling Green) occupent le 1er et le 3e rang du dernier top 20. Hunter, dont la mère est native de l’Abitibi-Témiscamingue, parle très bien français. Les deux brilleront toutefois par leur absence à Winnipeg en raison de la proximité de leur proday.

Une amitié à l’épreuve de la compétition

Au-delà de sa participation à un proday, Tyrone Pierre était très heureux de s’être produit devant une équipe de la NFL en compagnie de son bon ami Christopher Amoah.

Tyrone Pierre
Photo Didier Debusschère
Tyrone Pierre

« J’ai rencontré Chris à l’âge de 14 ans et nous avons développé une amitié spéciale, a expliqué l’ailier espacé du Rouge et Or de l’Université Laval. Ce fut une belle expérience de vivre cet événement en compagnie de Chris. »

Amoah abondait dans le même sens. « C’est le fun d’avoir vécu cette expérience avec Tyrone. »

Sasha Ghavami a constaté la synergie entre les deux amis. « C’était super cool de les voir tester ensemble, a indiqué l’agent montréalais. Ils ont eu du plaisir. Les deux ont beaucoup de potentiel. Les tests physiques, les films et les séquences de jeu seront évalués. Il y a beaucoup de compétition dans la NFL et les équipes veulent trouver des joueurs partout. »

« Il y a de bons joueurs au Québec et on aimerait que cet événement devienne annuel, d’ajouter Ghavami. Il faut s’assurer qu’il y a de l’intérêt de la part de la NFL et il faut faire le travail en amont parce qu’on ne peut pas amener n’importe qui. C’est comme ça qu’on maintient notre réputation. »

Betts l’an prochain ?

L’an prochain, l’ailier défensif Mathieu Betts risque d’attirer l’attention et, dans une moindre mesure, l’ailier rapproché Alexandre Savard et le garde Samuel Thomassin pourraient aussi se retrouver sur le radar de la NFL.

Amoah et Pierre seront à Winnipeg du 23 au 25 mars à l’occasion du camp national de la LCF.

« Je vais prendre du repos dans les prochains jours, a précisé Amoah, mais nous avons le temps en masse pour revenir en force. La préparation a commencé en janvier avec Guillaume Rioux quand je suis revenu à l’école. »