/news/education
Navigation

Grève dans les CPE au Saguenay: les éducatrices veulent retourner au travail

Grève dans les CPE au Saguenay: les éducatrices veulent retourner au travail
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Les éducatrices des Centres de la petite enfance (CPE) pourraient-elles mettre fin à leur grève générale au Saguenay-Lac-St-Jean? Il semble y avoir une lueur d'espoir.

Les quelque 550 travailleuses en grève ont été convoquées en assemblée générale mardi matin à Alma.

La rencontre s'est déroulée à huis clos et les éducatrices sur place avaient reçu le mot d'ordre de ne divulguer aucun renseignement.

Mais selon les informations obtenues par TVA Nouvelles, les syndiquées auraient voté en faveur des dernières offres patronales. Elles auraient ainsi clairement signifié à leur syndicat leur volonté de retourner au travail.

On ignore le contenu des offres, mais il semble que les éducatrices auraient fait certains gains.

Cependant, toujours selon les informations obtenues par TVA Nouvelles, les lignes de piquetage ne seront levées que si les directions des CPE acceptent le protocole de retour au travail proposé par le syndicat.

On ignore donc quand les services de garde pourraient rouvrir.

Les négociations entre les deux parties avaient repris dimanche. Le fractionnement d'une deuxième semaine de vacances et l'implantation d'une banque de temps pour les employées sur la liste de rappel sont les deux points en litige.

La grève générale perdure dans 22 CPE depuis sept jours. Près de 1 500 familles de la région attendent un règlement.