/news/provincial
Navigation

Réseau de transport structurant: l’annonce de Régis Labeaume est imminente

Réseau de transport structurant: l’annonce de Régis Labeaume est imminente
Archives, JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNALDE QUÉBEC

Coup d'oeil sur cet article

L’annonce des détails du projet de transport structurant est imminente, à en croire un courriel envoyé mardi après-midi par le cabinet du maire de Québec.
 
Signé par le maire Régis Labeaume, ce message dont Le Journal a obtenu copie a été envoyé mardi vers 13 h 50 aux dirigeants des conseils de quartier de Québec.
 
« Vous serez conviés prochainement à assister à une présentation privée du nouveau projet de réseau structurant de transport en commun pour Québec. Réservée aux seuls invités, cette présentation sera faite quelques heures avant le dévoilement public du projet », peut-on y lire. 
 
Le maire y ajoute que « considérant votre rôle au sein de l’organisation que vous représentez, je veux vous donner toute l’information pertinente sur cet important projet collectif régional. Vous pourrez ainsi en connaître toutes les composantes et mieux comprendre les enjeux de mobilité pour les prochaines années. »
 
Enfin, M. Labeaume précise que « l’invitation à participer à cette rencontre vous sera acheminée quelques heures avant sa tenue. Je m’excuse à l’avance des contraintes occasionnées par ce court délai. »
 
Rumeurs et discrétion
 
L’hôtel de ville de Québec bruisse de rumeurs quant au moment précis de cette annonce très attendue.
 
Certains n’excluent pas qu’elle ait lieu cette semaine, possiblement jeudi ou vendredi.
 
Fort discret sur ce sujet, Paul-Christian Nolin, attaché de presse du maire de Québec, n’a pas voulu répondre à nos questions.
 
Le projet coûterait plus de 3 G$
 
Le 4 mars dernier, Le Journal révélait que le futur tramway de Québec allait ressembler à un métro sur une bonne partie du tracé, puisqu’il circulera dans un long tunnel souterrain reliant la basse-ville et la haute-ville.

Ce mégaprojet coûterait finalement plus de 3 milliards de dollars.

Le maire Labeaume n’a voulu ni confirmer ni infirmer ces informations.