/sports/hockey
Navigation

Bobby Ryan et Erik Karlsson croyaient avoir été échangés

Bobby Ryan et Erik Karlsson croyaient avoir été échangés
Ben Pelosse / JdeM

Coup d'oeil sur cet article

L’attaquant des Sénateurs d’Ottawa Bobby Ryan était certain qu’il poursuivrait la saison avec une équipe de l’Association de l’Ouest en compagnie d’Erik Karlsson.

Vingt-quatre heures avant la date limite des transactions, Ryan s’est fait dire de faire ses valises. Aussi croyait-il que son séjour de quatre ans dans la capitale nationale était terminé.

«J’ai entendu dire qu’une entente était en place, mais l’équipe s’est désistée à la dernière seconde», a dit Ryan au quotidien Ottawa Sun, en début de semaine.

«Karlsson et moi, nous nous sommes dit: “On prépare nos sacs.” On croyait qu’on était partis. C’est comme ça, des fois, et tu te dis: “Dois-je encore déménager?”»

Selon différentes sources, les Golden Knights de Vegas étaient dans le coup pour obtenir Karlsson, à condition qu’ils absorbent le contrat faramineux de Ryan, valide encore pour quatre ans à 7,25 millions de dollars annuellement. Au final, ils ont été incapables de structurer une transaction avant l’heure limite de 15 h, le 28 février.

«On verra ce qui arrivera cet été, a ajouté Ryan. C’est tout ce qu’on peut faire.»

Selon ce que Don Brennan a écrit dans l'Ottawa Sun, le directeur général des Sénateurs Pierre Dorion ne cédera Karlsson que si Ryan fait partie de l’échange. Le Suédois écoulera en 2018-2019 sa dernière saison d’une entente de sept ans pour 45,5 millions de dollars.