/news/currentevents
Navigation

Le petit Ariel a été capté par des caméras de surveillance

Les policiers poursuivent leurs recherches pour retrouver le garçon de 10 ans

Le petit Ariel a été capté par des caméras de surveillance
Capture d'écran

Coup d'oeil sur cet article

La police de Montréal a déployé ses forces sur plus de six kilomètres mercredi dans l’espoir de retrouver le jeune Ariel Jeffrey Kouakou, 10 ans, dont la mystérieuse disparition est sur toutes les lèvres depuis le début de la semaine.

« J’espère de tout mon cœur revoir son visage, il me manque énormément », a confié mercredi le père du disparu, Kouadio Frédéric Kouakou, les yeux dans l’eau.

<b>Kouadio Frédéric Kouakou</b></br>
<i>Père du disparu</i>
Photo Frédérique Giguère
Kouadio Frédéric Kouakou
Père du disparu

Le jeune Ariel a quitté son domicile un peu avant l’heure du dîner lundi pour aller chez un ami, à Montréal.

Des images

Les caméras de sécurité du garage Jules Provost et associés, situé à l’angle du boulevard Gouin Ouest et de la rue Letellier, dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, ont filmé le garçon quelques minutes avant qu’il arrive chez son copain. Une fois là-bas, un voisin a aperçu Ariel cognant à la porte. Comme il n’y avait personne, il a continué son chemin.

Peu de temps après, les caméras du restaurant Le Bordelais, situé un peu plus loin sur le boulevard Gouin Ouest, ont elles aussi capté l’enfant.

Aux alentours de 14 h, une dame a vu le garçon au parc des Bateliers, dans le même secteur. Elle a mentionné aux policiers qu’Ariel semblait triste. C’est le dernier emplacement connu du disparu, confirment les policiers.

Centaine d’informations

Après avoir déclenché une alerte AMBER pendant environ 10 heures mardi, les autorités ont reçu plus d’une centaine d’informations du public. Jusqu’à mercredi soir, aucune d’entre elles n’avait permis aux agents de localiser l’enfant.

La police de Montréal ne compte toutefois pas abandonner.

« Tant et aussi longtemps qu’on va pouvoir faire progresser notre enquête, on va faire des recherches », a dit l’inspecteur André Durocher.

Le petit Ariel a été capté par des caméras de surveillance
Photo Frédérique Giguère

La cavalerie, des VTT, le Groupe tactique d’intervention et les pompiers ont notamment été mis à contribution afin de retrouver Ariel. Les recherches se sont étendues sur plus de 6 km mercredi, allant jusqu’au barrage d’Hydro-Québec dans la rivière des Prairies.

Une équipe de plongeurs pourrait aussi être déployée jeudi.

« On ne veut pas envisager le pire, mais la résidence et l’endroit où il disait aller ne sont pas très loin du bord de l’eau », a souligné le sergent Laurent Gingras, porte-parole de la police de Montréal.

Fugue, accident ou enlèvement : aucune hypothèse n’est écartée par la police.


►Si vous avez des informations, composez le 514 393-1133 ou le 911.

Où il a été aperçu ?

1. Ariel quitte son domicile de la rue Valmont, non loin du boulevard Gouin Ouest, peu avant le dîner, pour aller chez son ami.

2. Il est capté par les caméras du garage Jules Provost et associés du boulevard Gouin Ouest, à l’angle de la rue Letellier. 

3. Il cogne chez son ami, mais continue son chemin puisqu’il n’y a personne.

4. Les caméras du restaurant Le Bordelais captent l’enfant alors qu’il marche sur le boulevard Gouin Ouest, direction est. 

5. Il est aperçu près du parc des Bateliers, où la cavalerie de la police de Montréal a notamment fait des recherches mercredi.