/entertainment/shows
Navigation

Éloize vous invite dans son Hotel

Le cirque québécois lancera son nouveau spectacle à l’automne

Dans Hotel, le Cirque Éloize présentera plusieurs acrobaties, dont des sangles aériennes, du mât chinois et de la Roue Cyr.
Photo Courtoisie Cirque Éloize Dans Hotel, le Cirque Éloize présentera plusieurs acrobaties, dont des sangles aériennes, du mât chinois et de la Roue Cyr.

Coup d'oeil sur cet article

Le Cirque Éloize fera voyager le spectateur dans différentes époques avec son nouveau spectacle, Hotel. Très cinématographique, la nouvelle création s’inspirera notamment de l’univers des films de Wes Anderson.

Le Cirque Éloize fête son 25e anniversaire, cette année. Et pour marquer le coup, son fondateur, Jeannot Painchaud, cherchait un thème qui allait rappeler le chemin parcouru.

« Le thème du lobby d’hôtel s’est un peu imposé, dit-il. À travers toutes les tournées et tous les voyages, nous connaissons bien les hôtels. Nous avions envie de faire une célébration autour d’un lieu qui fait penser au microcosme du cirque. Dans un lobby, tu rencontres des gens de toutes les nationalités, de toutes les cultures, de toutes les orientations sexuelles. Il y a plein de personnages inspirants. »

Après avoir voyagé dans l’univers du Far West américain, avec Saloon, Éloize voyagera plutôt à travers les époques, avec Hotel. « Quand on pense aux hôtels, il y a l’époque art déco des années 1920 et 1930, dit Jeannot Painchaud. L’esthétique sera inspiré notamment de l’univers de Wes Anderson, le cinéaste qui a fait The Grand Budapest Hotel. »

De Groenland à Éloize

Onze artistes seront sur scène dans ce nouveau spectacle. Parmi ceux-ci, on compte l’ancienne chanteuse du groupe Groenland, Sabrina Halde.

« Éloi [Painchaud, le compositeur et directeur musical du spectacle] la connaissait, dit Jeannot Painchaud. Juste au moment où l’on cherchait nos musiciens, il a entendu parler que Groenland se séparait. Pour Sabrina, le timing était fantastique d’essayer une nouvelle expérience. Elle va être l’un des personnages du spectacle. Sa voix est hallucinante. »

Musicalement, Hotel baignera dans les eaux de l’électro-swing inspiré des années 1920. « On a déjà poussé l’environnement sonore dans Saloon et cette fois-ci, je veux aller encore plus loin, dit Jeannot Painchaud. Ce sera très cinématographique comme environnement sonore. [Le film] La La Land est un peu une inspiration. »

Puisque l’expérience avait été très concluante, Jeannot Painchaud a décidé de ramener plusieurs personnes qui avaient travaillé à la création de Saloon, à commencer par le metteur en scène Emmanuel Guillaume.

États-Unis et Europe

Le travail d’écriture pour Hotel est très avancé. De premiers ateliers avec les artistes s’amorceront la semaine prochaine. Et le travail se poursuivra jusqu’en août. Par la suite, Hotel sera présenté durant deux mois aux États-Unis.

Après sa présentation à Montréal, en novembre, Hotel retournera aux États-Unis avant de mettre le cap sur Londres, à la fin février. « Il y aura beaucoup d’Europe en 2019, dit Jeannot Painchaud. Et nous devrions aussi faire une tournée québécoise au printemps. »


Hotel, la nouvelle création du Cirque Éloize, en coproduction avec la Place des Arts et la TOHU, sera présentée du 14 au 17 novembre au Théâtre Maisonneuve. Les billets seront en vente samedi à midi au placedesarts.com.