/finance/pme
Navigation

Grandir avec l’entreprise familiale

Virginie Côté gère aujourd’hui un des grands fabricants de maisons usinées

Virginie Côté
Photo Geneviève Quessy Virginie Côté est présidente de l’entreprise Maisons usinées Côté, fondée par son père il y a près de 30 ans.

Coup d'oeil sur cet article

Maisons usinées Côté de Saint-Lin aura 30 ans à la fin de l’année. Fondée par Réjean Côté, l’entreprise est désormais dirigée par sa fille Virginie Côté, également vice-présidente de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) Montréal Métropolitain.

Virginie Côté occupe des fonctions importantes dans un monde traditionnellement masculin, et elle ne s’en laisse pas imposer.

« J’ai grandi dans ce milieu. Dès que j’ai été en âge de travailler, je me suis impliquée dans l’entreprise à différents postes administratifs, alors j’en connais bien les rouages. » Partager ses connaissances et aider d’autres entreprises à grandir, voilà ce qui la motive à siéger à l’APCHQ.

Une affaire de famille

Depuis sa fondation en 1989, Maisons usinées Côté s’est développée tranquillement.

La petite entreprise familiale gérée par Réjean Côté employait d’abord sa conjointe, ses enfants et quelques travailleurs. L’ouverture d’une première succursale de vente à Rivière-Rouge, puis d’une autre à Chelsea, près de Gatineau, a permis à l’entreprise de devenir le plus gros manufacturier de maisons usinées sur la rive-nord de Montréal, avec une centaine d’employés à son actif.

« Le transfert de la direction s’est fait naturellement. Mon père est toujours président et reste notre mentor, mais c’est moi qui fais la gestion au quotidien, tandis que mon frère Raphaël, également vice-président, joue le rôle d’ambassadeur auprès de la clientèle », explique Virginie Côté.

La nouvelle dirigeante n’a pas pour objectif de faire grossir l’entreprise. Sa priorité va plutôt à la satisfaction de sa clientèle et au bonheur de ses employés.

« On vise à maintenir le même volume d’activité, qui nous va très bien. Nos efforts sont tournés vers l’amélioration de l’expérience client », affirme Mme Côté. « Quand on voit des clients exprimer leur satisfaction, c’est ça qui nous rend heureux », ajoute-t-elle.

La clientèle et ses besoins évoluent, tout comme ceux des employés, c’est ce qui fait dire à Virginie Côté que l’amélioration est toujours possible.

« Aujourd’hui, les employés ont besoin de savoir pourquoi ils travaillent et où s’en va l’entreprise, donc on doit faire plus d’efforts de communication à titre de dirigeants. »

Fidélité des employés

Mettre en place une réunion quotidienne entre les directeurs, organiser des midis-conférences pour les employés et embaucher une responsable de la culture dont le mandat est d’assurer le bonheur de ses employés sont des mesures adoptées par Virginie Côté.

« Au début, mon père n’y croyait pas, mais maintenant il comprend », dit-elle.

Avec un taux de roulement pratiquement nul parmi ses employés, dont quelques-uns sont fidèles depuis les débuts, la grande famille de Maisons usinées Côté semble tissée serrée.

La compagnie

Actionnaires

  • Réjean Côté
  • Raphaël Côté
  • Virginie Côté

100 employés

  • 40 dans l’usine
  • 15 sur les chantiers
  • 45 dans l’administration, le design et la conception