/misc
Navigation

Qui prend mari prend pourvoirie

Lors de notre séjour en août dernier à la pourvoirie Lac des Baies, la belle petite Alice Hovington a battu son record personnel après un combat mémorable avec cette belle truite de 1,3 kilo.
Photo courtoisie Lors de notre séjour en août dernier à la pourvoirie Lac des Baies, la belle petite Alice Hovington a battu son record personnel après un combat mémorable avec cette belle truite de 1,3 kilo.

Coup d'oeil sur cet article

J’ai l’occasion de vous présenter plusieurs sites invitants au cours de l’année. En voici un qui a une histoire plutôt spéciale.

Avec son immense territoire poissonneux et giboyeux, la Côte-Nord est une région riche avec des écosystèmes variés, qui a beaucoup d’attraits à offrir aux manieurs de canne, de fusil et de carabine.

À une quinzaine de minutes de Tadoussac, ou, si vous préférez, à environ six heures de route de Montréal, on découvre un ancien club privé de 45 km² prisé des amateurs, qui était autrefois un camp de bûcherons avec un moulin à scie.

Folle aventure

Dès l’âge de 12 ans, Pascal Hovington travaillait à la pourvoirie Lac des Baies. Il aimait tellement ça qu’il rêvait déjà d’en devenir propriétaire.

Nadine Mc Nicoll, pour sa part, n’avait jamais été dans le bois de sa vie. Elle ne connaissait rien de la chasse, de la pêche et de l’arrière-pays. Elle travaillait en ville dans un commerce de vente au détail.

En 1997, ils tombent en amour. Deux ans plus tard, ces tourtereaux acceptent les postes de gérants de cette pourvoirie, alors peu développée. Comme le dit si bien Nadine, l’expression « Qui prend mari prend pays » s’est plutôt transformée en « Qui prend mari prend pourvoirie ». À un point tel qu’en 2004, ils ont fait l’acquisition de ce site poissonneux.

Changements

À l’époque, tous les plans d’eau n’étaient accessibles que via le lac des Baies. Pascal avait également de l’expérience à titre d’opérateur de machinerie lourde forestière. Il a donc construit un réseau de sentiers qui permet maintenant aux clients d’accéder en VTT ou à pied à plus de 30 lacs ainsi qu’à cinq autres en voiture.

Ayant travaillé avec le public pendant plusieurs années, Nadine a développé pour sa part un service à la clientèle qui met l’accent sur la satisfaction des visiteurs. Elle se fait un point d’honneur de cerner leurs besoins et leurs attentes afin que leur séjour soit mémorable.

Parlons pêche

Les amateurs qui recherchent des ombles de fontaine indigènes de 18 à 40 cm (7 à 16 po) peuvent tenter leur chance dans l’un des 30 lacs situés à proximité.

Afin de maintenir une qualité de pêche appréciable, les proprios enrichissent aussi cinq lacs facilement accessibles en y déversant au cours de la saison 10 000 mouchetées de 23 à 28 cm (9 à 11 po), 5000 de 30 à 38 cm (12 à 15 po) et plus de 1000 spécimens pesants plus d’un kilo.

En août dernier, lors de notre visite, nous avons attrapé 20 succulentes mouchetées en seulement 45 minutes dans les eaux du lac Warren.

Les adeptes qui recherchent de plus gros ombles de fontaine peuvent retenir les services du guide Mathis (fils de 15 ans des pourvoyeurs) et se rendre au lac Germaine. Aux dires des principaux intéressés, il ne serait pas rare d’y franchir le cap des deux kilos.

Pascal et Nadine ont mis sur pied un forfait VIP qui permet aux pêcheurs de se véhiculer à bord d’un côte à côte pour se rendre dans un lac à grosses truites et de pouvoir utiliser gratuitement un moteur. Ils mettent également beaucoup l’accent sur les familles, car ils travaillent déjà avec leur propre relève, Mathis, Thalie et Alice.

 

Pistes et repères

  • Nom : Pourvoirie Lac des Baies
  • Où : Aux limites de la Côte-Nord, à 30 kilomètres de Tadoussac, près du village de Sacré-Cœur.
  • État des routes : Parfaitement carrossables en petite voiture avec seulement 14 km de chemins forestiers.
  • Habitations : 16 chalets tout équipés pour 2 à 12 personnes de trois et quatre étoiles.
  • Forfaits : Plans européen et européen VIP.
  • Commodités : WiFi, boutique, buanderie, location de moteur électrique ou à essence, service de guide, etc.
  • Espèces : Truite mouchetée avec un quota de 20 poissons.
  • Activités : Balade sur l’eau en pédalo, en kayak ou en ponton, jeux pour enfants, jeux aquatiques, randonnée pédestre, villégiature, cueillette de petits fruits et de champignons, location de côte à côte, excursion pour voir les baleines, chasse à l’orignal, à l’ours et au petit gibier.
  • Unicité : Ils exploitent maintenant quatre pourvoiries, soit Québec Nature, Clauparo Monts-Valin et Basse-Côte-Nord, afin de pouvoir répondre à tous les besoins de leur clientèle et les orienter vers d’autres sites si nécessaire.
  • Infos : Composez le 855 665-6610 ou visitez les sites www.lacdesbaies.com ou pourvoiries-cotenord.com

 

De tout pour tous

Le 7 avril est une date importante à mémoriser puisque vous pourrez alors effectuer toutes vos réservations de pêche dans les Sépaq (mis à part le lac Sorcier), et ce, pour toute la saison. Cette nouvelle modalité, qui se déroulait anciennement à partir de janvier, permettra à ceux dont les périodes de vacances sont déterminées tardivement d’effectuer leurs réservations plus facilement.