/lifestyle/health
Navigation

Banc d’essai: les pâtes alimentaires

Coup d'oeil sur cet article

Qui n’aime pas les pâtes ? Nul besoin d’être Italien pour les apprécier. Elles font partie des menus hebdomadaires de la plupart des familles. Polyvalentes, faciles à préparer, elles plaisent aux petits comme aux grands. Au banc d’essai cette semaine, le populaire spaghetti !

Les pâtes et la perte de poids

Les pâtes ont mauvaise presse auprès des personnes qui surveillent leur poids. Plusieurs délaissent les fameux « P » (pomme de terre, pâtes, pain et pâtisserie) afin de perdre quelques kilos. Pourtant, les pâtes ont leur place dans une alimentation équilibrée. Tout est une question de quantité. De 250 à 500 ml (1 à 2 tasses) de pâtes suffisent alors que les portions consommées sont souvent supérieures, tant au restaurant qu’à la maison !

Notre analyse

34 sortes de spaghetti ont fait l’objet de ce banc d’essais. La portion inscrite sur l’emballage (soit 85 g) a été utilisée pour la comparaison.

Chaque portion apporte :

  • De 280 à 318 calories
  • De 0,9 à 3,3 g de gras
  • De 47 à 70 g de glucides
  • De 0,9 à 9 g de fibres
  • De 0 à 4 g de sucres
  • De 5 à 14 g de protéines

Parmi les meilleurs choix

Photo Chantal Poirier

Le spaghetti à base de Kamut de Felicetti est une option très intéressante. Ces pâtes contiennent 54 g de glucides, soit l’option la plus faible en glucides du banc d’essai. Elles apportent aussi 8 g de fibres et 12 g de protéines par portion, ce qui est excellent. Une portion comble 26 % des besoins en fer pour la journée. Par-dessus tout, on adore la liste d’ingrédient qui se résume ainsi : semoule de blé complète de kamut ! Que demander de plus ?

Photo Chantal Poirier

Le spaghetti Barilla Protéine Plus est une autre option gagnante. Composée d’un mélange de farine de graines, légumineuses et blé, cette option apporte 14 g de protéines par portion, ce qui la rend la plus protéinée du banc d’essai. Ces pâtes contiennent également 57 g de glucides dont 8 g de fibres. De plus, ces pâtes sont fortifiées en vitamines du complexe B et en fer.

Photo Chantal Poirier

Le spaghetti multigrains de Catelli est également une bonne option ! Avec 280 calories par portion, ce spaghetti est un des moins caloriques du banc d’essai. C’est l’option la plus riche en fibres du banc d’essai (9 g). Il contient aussi 13 g de protéines et comble 25 % des besoins en fer en plus d’apporter 57 g de glucides. De la même marque, les pâtes grains anciens et 100 % blé entier sont aussi intéressantes avec 12 g de protéines et 8 g de fibres.

Les moins bons choix

Photo Chantal Poirier

Les pâtes de riz blanc et de riz brun Tinkyada font partie des choix moins intéressants. Avec 318 calories par portion, ces pâtes à base de riz sont les plus caloriques du banc d’essai. Elles affichent une teneur élevée en glucides (70 g pour les pâtes de riz blanc et 67 g pour les pâtes de riz brun) et n’apportent que peu de fibres (0,9 et 1,9 g respectivement). Avec moins de protéines et de fer que les autres pâtes analysées, elles comptent parmi les moins nutritives.

Photo Chantal Poirier

Les spaghettis Felicetti sans gluten sont aussi moins intéressants. Ces pâtes contiennent 67 g de glucides (une des options les plus élevées en glucides) et seulement 1 g de fibres. Ce sont les pâtes qui apportent le moins de protéines (5 g) tout en apportant moins de fer que les autres variétés.

Photo Chantal Poirier

Finalement, le spaghetti de riz et quinoa de Gogo Quinoa est une autre option moins intéressante. Ce produit apporte 68 g de glucides par portion et seulement 1 g de fibres. Bien qu’il apporte un peu plus de protéines que les deux choix précédents (8 g), il ne compte pas parmi les options plus protéinées.

Les pâtes dépourvues de gluten sont donc considérées de moins bonnes options que les pâtes de blé ou de kamut. Elles sont plus riches en glucides, contiennent moins de fibres et de protéines. Ce qu’on retient ? Aucun intérêt à consommer ces pâtes en l’absence de maladie cœliaque !

Photo Chantal Poirier

Parmi les pâtes de blé analysées, les pâtes sans nom (310 calories et 67 g de glucides pour 4 g de fibres) et Primo (310 calories, 64 g de glucides et 2 g de fibres) et Compliments (310 calories, 65 g de glucides et 3 g de fibres) contiennent plus de glucides et moins de fibres que nos meilleurs choix.

Nu Pasta : des pâtes sans les calories

Photo Chantal Poirier

Avec seulement 25 calories et 6 g de glucides par portion de 210 grammes (cuites), les pâtes de konjac (un tubercule originaire d’Asie) sont appréciées des personnes qui suivent un régime amaigrissant ou un régime sans gluten. Elles apportent aussi 6 g de fibres !

Les pâtes blanches avec fibres : une option santé ?

Photo Chantal Poirier

On considère ces pâtes comme de bons compromis pour les personnes qui n’apprécient pas les grains entiers. Si les fibres ajoutées n’ont pas les mêmes bénéfices que les grains entiers pour la santé, elles apportent quand même une valeur ajoutée aux pâtes blanches régulières. L’inuline et/ou les fibres de bales d’avoine sont ajoutées afin de hausser la teneur en fibres des pâtes Smart et Menu Bleu. Elles apportent donc, en moyenne, 5 grammes de fibres de plus que les pâtes blanches. Avec ses propriétés prébiotiques (qui alimentent nos bonnes souches de bactéries dans l’intestin), l’inuline reste un ajout intéressant pour la santé globale. Les pâtes blanches avec fibres Menu Bleu contiennent de l’inuline.