/entertainment/shows
Navigation

Classiques et découvertes avec l'OSQ

L’Orchestre symphonique de Québec dévoile sa 117e saison composée d’œuvres phares et inattendues

Le chef et directeur artistique Fabien Gabel a présenté les grandes lignes de la saison 2018-2019 en compagnie de l’artiste multidisciplinaire Nicolas Jobin, qui animera la série Beethoven le dimanche. 
Photo Jean-François Desgagnés Le chef et directeur artistique Fabien Gabel a présenté les grandes lignes de la saison 2018-2019 en compagnie de l’artiste multidisciplinaire Nicolas Jobin, qui animera la série Beethoven le dimanche. 

Coup d'oeil sur cet article

Pierre Lapointe, Catherine Major, Marie-Nicole Lemieux, le pianiste Charles Richard-Hamelin, la compagnie de cirque Flip FabriQue et la cantatrice Lisette Oropesa seront les grandes vedettes de la saison 2018-2019 de l’Orchestre symphonique de Québec.

Une 117e saison constituée des grands classiques de la musique symphonique et de découvertes. Un alliage auquel tient le chef et directeur artistique Fabien Gabel.

L’OSQ s’attaquera au Psaume XLVII de Florent Schmitt, à l’impossible Concerto pour piano no 3 de Rachmaninov, popularisé dans le film Le Prodige, à des musiques de films, de jeux vidéo et à une œuvre inédite de Stravinsky.

« Il s’agit d’une œuvre de jeunesse de Stravinsky, qu’il a écrite en 1908 pour rendre hommage à son professeur Nikolaï Rimski-Korsakov décédé. La partition a été perdue et celles pour les musiciens ont été retrouvées dans les tiroirs du Conservatoire de Saint-Pétersbourg, en Russie, en 2015. C’est une œuvre qui annonce le génie de Stravinsky. C’est très sombre, mais d’une grande puissance dramatique », a décrit Fabien Gabel.

Cette œuvre jamais interprétée au Québec fera partie du concert La Pastorale de Beethoven, présenté le 24 mars 2019, au Grand Théâtre de Québec.

La pianiste française Lise de la Salle interprétera, les 19 et 20 septembre, accompagnée par l’OSQ, le périlleux Concerto pour piano no 3 de Rachmaninov.

Pierre Lapointe et Catherine Major

La soprano américaine Lisette Oropesa, qui a chanté 100 fois sur la scène du mythique Metropolitan Opera de New York, sera en vedette, le 29 mai 2019, dans la Scène de la folie d’Ophélie, de l’opéra Hamlet d’Ambroise Thomas.

Pierre Lapointe (10 et 11 avril 2019) et Catherine Major (23 et 24 mai 2019) proposeront des versions symphoniques de leurs chansons dans la série Coups de foudre Hydro-Québec. Il s’agira d’une deuxième expérience pour Catherine Major après celle vécue en 2013.

« J’ai eu mal aux pommettes durant une semaine d’avoir trop souri tout au long de ces deux concerts. Ce fut un des moments les plus extraordinaires de ma carrière et ça va être un bonheur renouvelé cinq ans plus tard », a indiqué celle qui accueillera Ariane Moffat pour quelques chansons.

Fabien Gabel, qui avait dirigé les deux concerts de 2013 et qui récidivera, avoue que la connexion avec Catherine Major avait été très forte.

« On a un point en commun et c’est la musique classique. Elle vient de cet univers et elle a une très grande connaissance de la musique classique et du piano classique. Elle a joué beaucoup de répertoire et il y a des accointances musicales et humaines qui se sont créées. C’est très agréable de travailler avec elle. Elle a carte blanche et elle va nous concocter quelque chose de très passionnant. Ça va être très intéressant » a indiqué le directeur artistique.

Le populaire concert Hollywood reviendra pour une quatrième édition, les 20 et 21 décembre, avec les musiques de Ben-Hur, La planète des singes, Avatar, Titanic et Twilight, entre autres.

Avant le MET

Quelques mois avant ses débuts au Metropolitan Opera, dans Pelléas et Mélissande, Marie-Nicole Lemieux montera, le 27 septembre, sur les planches de la salle Louis Fréchette.

Elle interprétera, en compagnie du ténor canadien Michael Schade, le Chant de la terre de Mahler. La pièce Dans le vent d’été du compositeur autrichien Anton Webern complètera ce concert.

Le 31 octobre, soir de l’Halloween, la troupe de cirque de Québec Flip FabriQue survolera la scène au son du ballet Petrouchka de Stravinsky. Un concert sous la direction de Fabien Gabel, constitué de rythmes et de prouesses acrobatiques.

Les 12 et 13 décembre, Charles Richard-Hamelin s’installera derrière le grand Steinway noir pour jouer le Troisième concerto pour piano, chef d’œuvre de Prokofiev


► La programmation 2018-2019 de l’OSQ est en ligne à l’adresse osq.org.