/sports/football
Navigation

Charles Héroux se joint aux Nomades

L’ex-adjoint des Cheetahs se trouve un nouvel emploi

Charles Héroux
Photo facebook Charles Héroux s’est trouvé un nouvel emploi au sein de l’organisation des Nomades de Montmorency.

Coup d'oeil sur cet article

Charles Héroux n’est pas demeuré sur le marché des agents libres très longtemps.

Remercié par les Cheetahs de Vanier après une association de 11 ans, dont neuf comme coordonnateur défensif, il y a deux semaines, Héroux se joint aux Nomades de Montmorency comme coordonnateur des unités spéciales et adjoint en défensive.

« J’ai été renvoyé parce que Pete [Chryssomalis] voulait aller dans une autre direction, a confié Héroux au sujet de la décision de l’entraîneur-chef des finalistes du Bol d’Or. Pete m’a dit qu’il n’avait plus confiance en ce que je faisais en défensive. Je n’ai absolument pas vu venir cette décision et tout le monde a été surpris. Un de mes amis venait coacher la ligne offensive, mais il a décidé de retourner au Collège Notre-Dame. Je quitte la tête haute avec le sentiment d’avoir contribué au succès du programme. »

Beau défi

Entraîneur de la ligne tertiaire des Cheetahs, Kevin Goddard prendra la relève comme coordonnateur défensif. Avec les Nomades, Héroux remplacera Olivier Fréchette-Lemire qui a accepté un poste d’adjoint avec les Carabins de l’Université de Montréal.

Surpris de son renvoi, Héroux se dit emballé de se joindre aux Nomades qui évolueront cette année en Division 2. « J’ai reçu plusieurs appels quand la nouvelle de mon départ de Vanier a été connue et Montmorency représentait la meilleure option, a-t-il raconté. Je n’étais pas à l’aise de coacher contre des jeunes que j’avais recrutés et Montmorency n’est qu’à cinq minutes de chez moi.

« C’est un beau défi qui se présente à moi, de poursuivre Héroux qui a remporté le Bol d’Or avec les Cheetahs en 2007, 2010 et 2012. Le manque de stabilité n’a pas aidé dans le passé. Frédéric [Morissette] est un entraîneur-chef plus jeune avec de bonnes idées. On s’est rapidement entendu. Le recrutement a été bon cette année et le programme s’en va dans la bonne direction. Il y a beaucoup de talent à Laval et sur la Rive-Nord. »

Héroux croit qu’il sera possible pour les Nomades d’obtenir leur part du gâteau dans le recrutement. « On vise des gars qui veulent faire une différence, voir du terrain rapidement et obtenir plus de visibilité. C’est parfois préférable de prendre un pas de recul pour en faire deux par en avant. Le but est de gagner rapidement et de remonter vite en Division 1. C’est un cercle vicieux quand tu ne gagnes pas. »

Expérience

Duane John est ravi de la venue de Héroux.

« Charles a contribué grandement au recrutement des joueurs francophones de Vanier au fil des ans, a souligné le responsable des sports à Montmorency. Il possède une bonne expérience dans le coaching et il a travaillé pour un bon programme. Quand Fred m’a parlé qu’il voulait discuter avec Charles, je lui ai dit que c’était une bonne idée. Avec le retour de plusieurs jeunes, on croyait que nous aurions été capables d’être compétitifs en Division 1 cette année, mais nous allons devoir refaire nos classes en Division 2. »