/news/society
Navigation

[VIDÉOS] Plus de 8000 policiers mobilisés pour le sommet du G7 dans Charlevoix

[VIDÉOS] Plus de 8000 policiers mobilisés pour le sommet du G7 dans Charlevoix

Coup d'oeil sur cet article

Plus de 8000 policiers seront mobilisés pour le sommet du G7 qui se tiendra les 8 et 9 juin prochain à La Malbaie selon ce qu’a appris l’émission J.E.

Cet évènement, dont le coût est évalué à plus de 600 millions de dollars, sera entouré de mesures de sécurité exceptionnelles.

En prévision du Sommet, le groupe intégré de sécurité du G7 déploie des efforts pour informer les résidants de La Malbaie puisque la ville sera assiégée lorsque les chefs d’État y seront.

Quatre policières de la Sûreté du Québec (SQ) et de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) occupent, depuis septembre dernier, un bureau dans la caserne de pompiers.

Elles ont, notamment, pour mission de répondre aux questions des citoyens et de rassurer ceux qui pourraient s’inquiéter.

Elles font aussi du porte-à-porte pour indiquer à ceux qui habitent dans les zones restreintes comment obtenir des accréditations pour accéder à leur domicile durant le sommet.

Interdiction de navigation et de survol

Il y aura, par ailleurs, une interdiction de navigation jusqu’à deux kilomètres au large du Manoir Richelieu durant le G7.

Les pilotes d’avion devront quant à eux respecter une interdiction de vol sur un rayon de plus de 20 kilomètres autour du Manoir Richelieu.

S’ils devaient ne pas le respecter, ils pourraient être abattus par des avions militaires.

Craintes de manifestations violentes

Durant deux jours, le premier ministre Justin Trudeau recevra au Manoir Richelieu le président américain Donald Trump, le président français Emmanuel Macron, la première ministre britannique Theresa May, la chancelière allemande Angela Merkel, le premier ministre japonais Shinzo Abe et le président du Conseil italien Paolo Gentiloni.

Donald Trump en sera à sa première visite au Canada depuis qu’il a été élu en novembre 2016.

Les manifestations des opposants au G7 auront lieu dans le stationnement du Musée de La Malbaie où les autorités ont prévu une zone de libre expression.

C’est le seul endroit où les manifestations seront permises dans le secteur.

Comme l’accès à ce site risque d’être difficile à cause de nombreux contrôles routiers, des opposants au G7 ont déjà lancé un appel à la perturbation dans la région de Québec durant le sommet.

Des manifestants qui devraient profiter d’une certaine visibilité puisqu’il y aura, au centre de congrès de Québec, environ 2500 représentants de médias internationaux durant la semaine du G7.

Nouvelle arme de contrôle de foule

L’émission J.E. a également eu accès à un exercice d’entraînement des policiers de contrôle de foule de la SQ avec leur nouvelle arme destinée à freiner ceux qui représentent un danger dans les manifestations.

Une arme intermédiaire d’impact qui sera utilisée pour la première fois au G7 si les manifestations dégénèrent.

Elles remplaceront le controversé fusil ARWEN 37 qui lançait des balles de plastique et qui a déjà fait des blessures graves par le passé.