/news/provincial
Navigation

Les représentants du gouvernement américain à l’hôtel Concorde lors du G7

Coup d'oeil sur cet article

L'Hôtel Le Concorde à Québec servira de lieu d'accueil pour les représentants du gouvernement américain lors du Sommet du G7 selon ce que TVA Nouvelles a appris.

Un volumineux contrat a été signé pour la réservation de plus de 300 chambres pendant 10 jours au mois de juin.

«On ne s'attend pas à ce que Donald Trump soit ici, mais des sous-ministres par exemple», mentionne le directeur général du Concorde Marc Ruest.

Des formations avec le personnel ont été nécessaires pour être en mesure de détecter toute anomalie.

Des policiers de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ont aussi donné des conseils à la direction.

Le personnel devra notamment être vigilant si, par exemple, des chambres sont fermées pendant plus de deux jours.

«Il faiut surveiller si des masques, des couleurs particulières sont visibles dans les lavabos. On aura des devoirs à faire avec nos préposés aux chambres», souligne M. Ruest.

En 2001, lors du Sommet des Amériques, le président Georges W. Bush logeait au Concorde.

«Toute l'équipe de Bush avait réservé une grande partie en 2001, mais il faut dire que c'est un immeuble qui se sécurise assez bien», explique l'expert en affaires policières Jean-François Brochu.

Alors que le gouvernement américain est souvent la cible de critiques, le complexe hôtelier de Québec deviendra-t-il une cible pour les manifestants?

«Il faut se poser des questions et s'assurer de prendre toutes les mesures», ajoute l'ex-policier Jean-François Brochu.