/weekend
Navigation

Luc Langevin: ce qu’il écrit et ce qu’il lit!

Luc Langevin
Photo Chantal Poirier Luc Langevin

Coup d'oeil sur cet article

On ne sera sûrement pas surpris d’apprendre que l’illusionniste Luc Langevin lit beaucoup de livres de magie. Mais que lit-il d’autre ?

Vous pouvez commencer par nous parler de La science de l’illusion, le livre que vous venez de publier ?

Je voulais écrire un livre sur les sciences derrière les tours de magie, qui serait accessible à tous. Habituellement, les magiciens ne dévoilent pas leurs secrets, mais je trouve que certaines techniques sont aussi impressionnantes que le tour lui-même. Il y a beaucoup de psychologie dans la magie et les techniques employées sont souvent utilisées pour influencer les gens à poser certains gestes ou à faire certains choix. Quand c’est pour nous émerveiller, c’est OK. Mais quand des politiciens ou des vendeurs s’en servent pour nous manipuler ou nous pousser à acheter, parler de ces phénomènes peut aider les gens à prendre conscience de bien des choses...


Ça faisait longtemps que vous songiez­­­ à l’écrire ?

J’y pensais depuis déjà cinq ou six ans. J’aurais attendu encore un peu plus pour m’y mettre, mais quand les Éditions Michel Lafon m’ont approché, j’ai saisi l’opportunité qui m’était offerte. Je l’ai donc écrit peu après la naissance de mon fils et pendant que je travaillais sur mon spectacle...


Vous lisez vous-même beaucoup d’ouvrages scientifiques ?

Luc Langevin
Photo courtoisie

Oui, surtout depuis mes études universitaires et depuis que j’ai découvert toutes les possibilités que la science offrait aux illusionnistes comme moi. Il y a d’ailleurs deux ouvrages que j’aime bien :

Ceci n’est pas un lapin de Stephen L. Macknik, Susana Martinez-Conde et Sandra Blakeslee, un livre qui explique comment le cerveau fonctionne et qui réunit tous les résultats fascinants de Susana Martinez-Conde, la spécialiste en neurosciences qui a fait le plus de recherches sur les illusions.

Luc Langevin
Photo courtoisie

Théories en 30 secondes de Paul Parsons, qui explique de façon assez simple 50 théories scientifiques très compliquées.


Vous avez longtemps aimé la littérature­­­ fantastique et la science-fiction­­­ ?

Luc Langevin
Photo courtoisie

Oui, je suis toujours fan de ces univers-là, même si je n’ai plus vraiment le temps d’en lire. Jeune, j’ai surtout aimé Le seigneur des anneaux de J. R. R. Tolkien.


Et aujourd’hui, que préférez-vous lire quand vous partez en vacances ?

Je lis de moins en moins de romans, mais je lis beaucoup de livres où on apprend quelque chose de peu connu. Je me tiens toujours au courant des dernières recherches scientifiques, même quand je pars en vacances. Ce qui est dur, dans mon métier, c’est de toujours trouver des façons de se renouveler...

Je lis aussi beaucoup de livres de magie, mais ce n’est pas très grand public !


Au cours de ces dernières années, quel roman a été pour vous le plus magique ?

Luc Langevin
Photo courtoisie

Les Thanatonautes de Bernard Werber. Un livre m’a rarement absorbé autant. Quand j’ai commencé à le lire, il a tout de suite réussi à joindre le scientifique en moi. Je me sentais comme un explorateur qui découvrait un nouvel univers !


Est-ce qu’il y a un personnage que vous auriez aimé pouvoir faire apparaître dans la vraie vie ?

Spontanément, je dirais Sherlock Holmes. C’est un personnage qui a traversé les époques en poussant l’art de la déduction à son extrême, et ça me plaît ! L’espèce d’ingéniosité grâce à laquelle il réussit à trouver les coupables ressemble à l’ingéniosité dont les magiciens ont besoin pour faire leurs tours, et si j’étais un détective, je voudrais être lui !


Et que lisez-vous en ce moment ?

Luc Langevin
Photo courtoisie

Le livre qui fait dire oui, un collectif publié aux Éditions du Québécois. Une fois qu’on l’a lu, il paraît qu’on veut que le Québec devienne un État souverain...